Grizzlies

Officiel : Kyle Anderson rejoint les Grizzlies, les Spurs ont décidé de ne pas matcher l’offre sur Slomo

Kyle Anderson
Source image : YouTube

Les Spurs avaient 48h pour matcher le contrat signé par Kyle Anderson avec les Grizzlies, la franchise texane a finalement décidé de laisser partir l’ailier : voici le nouveau copain qui débarque à Memphis.

Manque plus que Manu Ginobili, un transfert de Kawhi Leonard, et San Antonio aura fait le nettoyage le plus violent de l’été au niveau de son effectif d’anciens. Après le départ de Tony Parker vers Charlotte ce vendredi, les Spurs ont dû vite sécher leurs larmes et prendre une décision concernant Kyle Anderson. Le jeune joueur formé à UCLA avait signé pour 37,2 millions sur 4 ans chez les Grizzlies, mais en tant qu’agent-libre restreint c’était à R.C. Buford et le management de San Antonio de choisir quoi faire. On garde, ou on laisse partir ? Face à cette interrogation, les Spurs ont décidé de terminer l’aventure à 2 km/h, en ne matchant pas le contrat en question. C’est donc au bout de quatre saisons seulement que l’ailier va laisser le maillot noir et blanc pour partir sur un bleu foncé fort sympathique, en direct du Tennessee. Le management de Memphis, comme on le sait, avait été assez clair via son propriétaire sur les ambitions de la franchise pour la saison prochaine. Tanker ? Certainement pas. Avec Mike Conley et Marc Gasol sur deux jambes, les oursons veulent retrouver les Playoffs et ne sont pas du tout dans une dynamique de reconstruction. C’est un joueur capable de contribuer dès la première minute qui vient s’ajouter aujourd’hui à leur effectif, Anderson étant un jeune homme suffisamment intelligent et polyvalent pour s’adapter.

Deux très bonne nouvelles vont dans la poche de Kyle ce dimanche, trois si on est honnêtes jusqu’au bout. La première, c’est que le joueur est désormais un homme très riche et qu’il a bien bossé à San Antonio pour mériter ces sous. La deuxième, c’est que le style de jeu des Grizzlies n’a pas prévu de changer d’ici demain matin et le rythme devrait aller dans le sens de Slomo. En effet, même si J.B. Bickerstaff voudra probablement accélérer le tempo et éviter une identité trop proche du Grint and Grind local, on a du mal à voir Marc Gasol et Mike Conley se transformer en dragsters de feu, plantant 115 points par match sur des attaques façon Rockets. Le jeu demi-terrain, voilà ce sur quoi Anderson excelle, lui qui va probablement aussi vite que Paul Pierce à l’heure actuelle. Enfin, troisième bonne nouvelle, la concurrence à son poste. La quoi ? Y’a de l’écho. Ben McLemore, MarShon Brooks, Chandler Parsons et Dillon Brooks, pas de quoi sauter au plafond et s’arracher les cheveux dans le camp de Kyle. On pourrait tout à fait affirmer, dès aujourd’hui, que le nouvel ailier signé par les Grizzlies sera titulaire l’an prochain. Mais entre ce qu’on aime affirmer et ce que Bickerstaff va nous réserver, on préfère rester silencieux.

C’est une signature assez propre et prometteuse que les Grizzlies se sont offert, pendant que les Spurs continuent leur immense nettoyage. Kyle Anderson, titulaire à Memphis l’année prochaine ? Y’a grave moyen.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top