Spurs

Derrick White très en vue lors de la Summer League d’Utah : et si tous les mouvements côté Spurs lui profitaient ?

Derrick White

Hashtag nouvelle hype.

Source image : Youtube

San Antonio vit actuellement un été très agité. Une mauvaise passe qui a débuté avec la demande de transfert du go-to-guy Kawhi Leonard, en conflit avec sa direction. Une page s’est également tournée dans le Texas avec le départ de notre Tony Parker national dans la Conférence Est. Le poste de meneur remplaçant derrière Dejounte Murray est donc laissé vacant par TP. Un rôle de back-up que pourrait occuper Derrick White. Le point guard impressionne durant la Summer League d’Utah et fait donc figure de sérieux prétendant. 

Avec le probable départ de Kawhi Leonard et celui déjà acté de Tony Parker vers les Hornets, une page se tourne du côté de San Antonio. Après avoir responsabilisé Dejounte Murray à la mène l’an passé, place à la jeunesse et à la reconstruction. Suite au départ de TP, parti rejoindre son pote Nicolas Batum pour deux ans et dix millions de dollars dans la franchise de son idole Michael Jordan, le poste de troisième meneur est disponible. Un poste qui semble du coup promis à… Derrick White. Le meneur de 24 ans a été choisi en 29ème position en 2017 alors qu’il évoluait jusque-là en NCAA chez les Buffalos du Colorado. Il figurait notamment au cours de son parcours universitaire dans la First-Team All-PAc-12, soit dans le cinq des meilleurs joueurs de la Pac-12 Conference. Les plus attentifs ont déjà eu l’occasion de le voir évoluer en Playoffs sous le maillots des Spurs l’an dernier. En effet, lors du premier tour face aux Warriors, Gregg Popovich n’avait pas hésité à le lancer dans l’arène durant le garbage time.

Cette saison la donne pourrait néanmoins être différente. Actuellement en pleine Summer League avec sa franchise texane, le numéro 4 se révèle au grand jour. Pour certains, son parcours rappelle étrangement celui de Kyle « Slo Mo » Anderson, MVP de la Ligue estivale il y’a quelques années. Aligné au poste 1, il remonte la balle et est considéré comme le dépositaire du jeu des éperons. Avec un profil de meneur scoreur et créateur, Derrick White sait tout faire. Doté de très belles capacité de finitions, il peut conclure de n’importe où, que ce soit en pull-up, en catch-and-shoot ou en drive. Adroit balle en main, il trouve facilement ses coéquipiers ouverts avec sa bonne qualité de drive. Il a une belle faculté à changer de rythme pour surprendre la défense. Bref, une belle trouvaille. Sur les terrains ses statistiques s’en ressentent puisqu’il plante 22 points et donne 6 caviars au premier match face au Jazz. Ensuite, il domine facilement Trae Young, drafté en troisième position et annoncé comme un potentiel futur très grand. Le tarif sera le même face aux Grizzlies de Jaren Jackson Junior puisque Derrick Blanc compilera 26 points 7 rebonds, 6 passes. Des promesses qui n’attendent plus qu’à être confirmée à la rentrée dans la Grande Ligue.

Si les Spurs sont dans le flou au sujet de Kawhi Leonard, ils tiennent toutefois un élément intéressant sur le poste 1. Presque destiné à prendre le poste laissé vacant par Tony Parker, Derrick White devrait sans aucun doute être le troisième meneur de la franchise texane. En attendant, un éventuel transfert de The Claw, les Spurs vont miser sur la jeunesse pour commencer une nouvelle page de leur histoire dès la saison prochaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top