Blazers

Officiel : Jusuf Nurkic prolonge à Portland pour 4 ans et 48 millions de dollars, personne ne bouge !

Jusuf Nurkic
Source image : NBA League Pass

Agent-libre restreint, Jusuf Nurkic aurait pu aller chercher un deal ailleurs et se faire un petit ego trip. Mais le pivot des Blazers se sentait suffisamment bien à Portland pour prolonger dans l’Oregon : le Nurk enverra des tartes sur place jusqu’en 2022.

Voilà qui règle pas mal de questions, concernant la direction que le management des Blazers voulait prendre cet été. Après une choquante élimination au premier tour des Playoffs face à des Pelicans qui ont sorti le sweep du placard, Damian Lillard et sa bande abordaient l’été avec pas mal de points d’interrogation. Nurkic sur le départ ? McCollum dans un transfert ? Et quid de Terry Stotts ? Si l’entraîneur a été conservé et l’arrière n’a pas été filtré dans quelconque rumeur, Jusuf a été le premier à acter son envie de rester en signant un contrat ce vendredi avec les Blazers. C’est pour 4 nouvelles saisons et 48 millions de dollars que Nurk va pouvoir poser ses écrans de mammouth à Portland. Un deal correct pour les deux camps, dans le sens où le marché devenait de plus en plus hostile avec les intérieurs, et les Blazers n’avaient pas 36 solutions de rechange au poste de pivot. Déjà qu’Ed Davis avait fait ses valises pour Brooklyn, le dossier Nurkic devait être réglé rapidement et cela a été le cas en l’espace de quelques jours. Voyant notamment des copains comme Enes Kanter rester sur place ou DeMarcus Cousins prendre ce qu’il y avait comme sous sur un an, Jusuf a finalement privilégié l’aspect longue-durée et a aussi tenu à remercier la franchise qui l’a aidé à se faire un vrai nom.

Car oui, ce sont bien les Blazers et surtout Terry Stotts qui ont réussi à faire de Nurkic un pivot payé plus de 10 millions de dollars l’année. Bloqué par Nikola Jokic à Denver, le géant voulait trouver un endroit où s’exprimer librement et avec un gros temps de jeu, ce que Portland a senti en le récupérant il y a un an et demi. Une première saison prometteuse, une deuxième saison correcte, si Nurk a frustré pas mal de monde par son irrégularité de concentration et des passages à vide en défense, l’âge assez jeune de l’intéressé (23 ans) et sa complémentarité avec le backcourt des Blazers étaient des éléments que les décisionnaires de l’Oregon ne pouvaient laisser passer. On ne claque pas 14 points et 9 rebonds de moyenne pour une équipe 3ème de l’Ouest en se tournant les pouces chaque soir. Jusuf a bossé dur pour en arriver là, et même si le temps de jeu du pivot a diminué à cause de soucis de matchup par moments, sa place centrale dans la dernière belle saison de Portland était suffisante pour pousser le management à devoir sortir le chéquier. Pour « seulement » 12 millions la saison, Nurkic pourra donc continuer à se développer, aider les Blazers à passer un cap et pourquoi pas lui aussi devenir un intérieur clairement respecté en NBA. Pour le moment, c’est le cas certains soirs, mais rarement plusieurs soirées consécutives.

On ne touche rien à Portland, que cela plaise ou non. Damian Lillard, CJ McCollum et donc Jusuf Nurkic, la clique des Blazers continuera avec ce trio et devra faire mieux qu’un triste premier tour de Playoffs : ça repart pour un tour dans l’Oregon.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top