Celtics

Marcus Smart attend toujours un signe de Boston : ouaf ouaf, le pitbull commence à s’impatienter

Marcus Smart

Ce genre de tête, c’est quand tu sais pas où t’habiteras dans un mois.

Source image : Youtube

Restricted free-agent depuis la fin de son contrat rookie, Marcus Smart semble totalement dans le flou concernant son avenir. Alors qu’il voit les autres joueurs trouver chaussure à leur pied, le chien de garde attend toujours un signe de Boston. Sans nouvelles de Danny Ainge et des Celtics, la situation commencerait d’ailleurs à sérieusement agacer le combo guard, ce qui pourrait le pousser à aller voir ailleurs. 

Actuellement à Dallas au chevet de sa mère malade, Marcus Smart serait toujours sans nouvelles de sa franchise. Après une nouvelle saison sérieuse où il tournait en 7,8 points, 3,3 rebonds et 3,1 passes décisives en sortie de banc, il se voyait bien rester encore un petit peu du côté de Boston. Adoré par les fans, Marcus Smart est tout simplement considéré comme l’âme de la franchise, un petit tank infatigable et capable de sauter sur tous les ballons. Le numéro 34 est d’ailleurs revenu plutôt que prévu pendant la dernière campagne de Playoffs malgré une blessure sérieuse au pouce. Le remplaçant de Kyrie Irving espérait donc faire fructifier cet investissement et son sens du sacrifice pour le maillot vert, de préférence en un contrat de longue durée à hauteur de 15 millions de dollars la saison. Des exigences salariales et une volonté de rester l’année prochaine dans le Massachusetts dont le joueur ne s’est jamais caché. Néanmoins, le message est visiblement mal passé auprès de Danny Ainge et de la direction qui ne lui ont transmis pour l’heure qu’une simple qualifying offer de 6,05 millions de dollars. Un proche du clan Smart voulant rester anonyme s’est tout de même exprimé sur la situation pour Mark Murphy et le Boston Herald.

« Il adore les Celtics, mais avec tout ce qu’il entend il est blessé et dégoûté. Je ne pense pas que Marcus dérange au point que Danny Ainge ne communique pas. »

« Il aurait pensé qu’il y aurait eu un contrat de trois à quatre ans pour montrer qu’ils étaient intéressés.  Mais il n’a reçu qu’une offre qualificative et il n’y a pas eu de discussions depuis l’ouverture de la free-agency. Il est très déçu qu’il n’y ait pas eu de contact avec  au final. »

« Il est juste blessé et frustré que Danny n’ait pas tendu la main. C’est ce qui est le plus décourageant dans tout ça. Le dernier contact a eu lieu quelques jours avant le début de la free-agency. »

Des déclarations qui ne vont pas forcément dans le sens d’un éventuel accord et qui sonnent comme une ultime piqure de rappel au GM des Celtics. Si ce dernier n’intervient pas, Marcus Smart pourrait aller voir ailleurs. Sélectionné en 2014 en 6ème position, Marcus Smart doit être frustré de voir tous ses copains de sa cuvée de draft prolonger ou signer pour des contrats conséquents dans d’autres franchises. C’est notamment le cas d’Aaron Gordon qui a prolongé au Magic ou de Dante Exum qui a rempilé au Jazz. Une situation qui pourrait donc le faire réfléchir et éventuellement voir ailleurs. Restricted free-agent, il intéresse par exemple Denver, Indiana, Sacramento et les Mavericks. Originaire du Texas, une signature dans la franchise de Mark Cuban pourrait le rapprocher de sa famille et surtout de sa mère souffrante. Il pourrait également être utilisé en tant que sixième homme derrière Luka Doncic et Dennis Smith Jr et apporter dans un registre plus défensif à l’effectif de Rick Carlisel.

L’avenir de Marcus Smart à Boston semble désormais incertain. Le combo guard ne s’étant vu proposé qu’une simple qualifying offer pourrait décider d’aller voir ailleurs. Une décision du front-office des Celtes et Danny Ainge, sûrement motivé par les futurs chèques qu’il faudra signer à Terry Rozier, Jaylen Brown et surtout Kyrie Irving les été suivants. Toutefois, à seulement 24 ans Smart symbolise par sa rage et sa détermination, l’âme de la franchise au trèfle. Son départ du vestiaire pourrait avoir des conséquences plus importantes que son simple apport statistique.

Source: Boston Herald

2 Commentaires

2 Comments

  1. I donner know

    6 juillet 2018 à 13 h 37 min at 13 h 37 min

    Fait pas le con Danny! Re-signe le Cobra

  2. MrTacos

    6 juillet 2018 à 20 h 23 min at 20 h 23 min

    Danny si tu re-signe pas le pitbull tu vas te faire insulter voir pire par les fans !!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top