Equipes

Le Baccalauréat 2018 version TrashTalk : les résultats de l’Ouest

Bac

Qui sont les intellos et qui sont les cancres à l’Ouest ?

Source image : TrashTalk

Les résultats du baccalauréat sont enfin tombés pour les élèves de Terminale, qui auront bien sûr réussi à concilier les épreuves avec les Finales NBA, autrement, on verra ça avec votre lycée pour statuer sur votre cas. Si certains vont pouvoir kiffer un peu de vacances avant les études supérieures (qui sont aussi des vacances n’est-ce pas ?), d’autres vont pouvoir s’offrir un peu de rab aux rattrapages voire même un an, comme Jared Dudley à la cantine. TrashTalk a également corrigé ses copies avec plus ou moins de rouge, voici les appréciations des franchises de l’Ouest.

Note : les mentions tiennent compte des résultats finaux, mais également des attentes placées en chaque franchise en début de saison. Ainsi, une équipe avec des résultats corrects mais qu’on n’attendait pas en début de saison peut avoir une meilleure mention qu’une équipe avec des résultats un peu meilleurs, mais qui était beaucoup plus attendue.

Les résultats de l’Est, c’est par ici

MENTION TRÈS BIEN

Golden State Warriors

Forcément qu’il a tout écrasé, l’élève tête à claques qui te dit d’un air hautain « réviser, mais pour quoi faire ? » mais qui se mange un 19 et fait une danse de la joie bien exubérante pendant que tu chiales toutes tes larmes devant ton 6 et qui va t’asséner un « franchement je pensais avoir plus ». Le genre de personne qui ne te laisse pas tricher sur lui « t’avais qu’à apprendre tes leçons ! ». Y’a des claques qui se perdent.

MENTION BIEN

Utah Jazz

Quand tu le vois arriver avec sa chemise à carreaux trop grande, tu penses tout de suite au mec un peu gauche qui bouffe encore ses stylos en cours et qui pleure quand il a 8, sauf qu’il n’a pas eu besoin de pleurer vu comme il a surpris toute la classe par ses résultats de haute voltige tout au long de l’année. Une mention obtenue à force de cette éthique de travail et cette besogne qui lui est autant indissociable que le combo coup de soleil-bermuda-sandalettes d’un touriste hollandais.

New Orleans Pelicans

Comme quoi, ce n’est pas parce que tu as un monosourcil que tu n’es qu’un bon à rien. Pourtant, il nous a fait peur, le sosie d’Emmanuel Chain, à multiplier les allers-retours à l’infirmerie. Mais au final, le travail a été fait tout en devançant des élèves qui avaient plus la cote avec ces dames. Un petit coup de pince à épiler pour fêter l’obtention du bac ? Bah non, il nous a déjà fait le coup en avril, et tant pis pour la fête de fin d’année.

Houston Rockets

Une mention bien en improvisant totalement à chaque fois, ce barbu est un génie. Le genre de mec qui, quand il dit “réviser c’est pour les autres, j’y vais en freestyle complet”, le fait vraiment. Capable de quitter une épreuve au bout d’une heure comme de dormir les trois premières heures et se déchirer sur la fin. Typiquement le type qui commence à écrire sur son brouillon quand tout le monde a déjà rempli deux copies-doubles. Mais bon, ça il s’en cogne pas mal.

MENTION ASSEZ BIEN

San Antonio Spurs

Des résultats toujours corrects mais une participation orale pour ainsi dire aussi inexistante que son charisme. Heureusement que ses parents sont profs et qu’ils ont pu l’aider pour ses révisions car le type a voulu profiter de ses ennuis de santé pour ne rien branler et la mettre à l’envers à tout le monde. Le daron lui a passé une soufflante avec l’haleine de vieux et ça lui a remis les idées en place avant de le faire bouder sévère. Pas suffisamment pour lâcher ces cornrows par contre, on est plus en 2004 merde.

Oklahoma City Thunder

Un esprit de furieux qui le pousse à tout donner à chaque contrôle mais une fâcheuse manie de toujours laisser sa capuche sur la tronche à tout moment. Même si cela l’aide à mieux bosser, ses professeurs ne sont pas enchantés et lui demandent de l’enlever, et ça donne des résultats en dents de scie et un sentiment d’inachevé au bac. Heureusement qu’il peut demander à ses parents multi-millionnaires de lui acheter un nouveau sweat Tortues Ninja.

MENTION PASSABLE

Los Angeles Clippers

Lui c’est l’élève insupportable de la classe qui se surestime dans tout. Lui qui pense avoir des bonnes notes partout sans bosser et qui n’a pas tout le temps la moyenne. Le genre de mec qui tient un compte Instagram de fit-coach pour se faire de la pub alors qu’il est épais comme un câble de frein à main. Et ce n’est pas tes cheveux teints qui vont nous induire en erreur, tu es roux tu le restes. Au final ça passe, mais de toute façon le bac c’est démonétisé hein.

Denver Nuggets

Toujours bien placé, longtemps en course, mais finalement trop court. Denver, c’est la réglisse dans la boîte de bonbons, personne n’en veut alors que si ça se trouve c’est pas mauvais. La mention l’a cette fois-ci écarté à cause d’un dossier trop irrégulier et probablement à cause du mugshot de tueur à gages des Balkans qui faisait peur sur le trombinoscope. Pourtant, il a fait le nécessaire à peu près partout.

Minnesota Timberwolves

Le jeune timide est devenu plus confiant et a fini de se faire marcher sur les pieds. Le mec a eu une transformation similaire à celle de Wiz Khalifa, qui est passé de mollusque à machine de guerre grâce à la muscu. Bah lui, ce sont ses livres d’école qu’il a soulevé pour enfin obtenir son bac, qu’il aurait pu obtenir avec mention s’il ne s’était pas relâché par nonchalance.

Portland Trail Blazers

Lui qui a toujours pleurniché parce que “les profs ne l’aimaient pas” ou parce que “les notes sont trop sévères”, il a enfin eu l’occasion d’être noté à sa juste valeur. Sauf qu’au moment du bac, l’un des meilleurs éléments de sa classe s’est viandé lamentablement. Le fameux élève qui perd ses moyens dans les moments importants et qui tente de se rassurer en débattant sans cesse avec ses camarades, pour savoir s’ils ont réussi et ce qu’ils ont mis. Insupportable.

RATTRAPAGES

Los Angeles Lakers

A force de tenir son stylo de façon chelou et parfois même d’écrire à côté de la feuille, on ne peut pas réussir à avoir ce fameux diplôme, et l’insouciance n’excuse pas tout. Le jeune homme, malgré tout très swag, va devoir redoubler d’efforts pour l’obtenir. Et cette fois, plus question d’envoyer son daron relou casser la tête des professeurs, il va falloir bosser, sous peine de donner une mauvaise réputation par procuration aux petits reufs qui débarquent.

REDOUBLEMENT

Memphis Grizzlies

Le type est tellement rincé qu’il n’a même pas pris la peine d’envoyer ses vœux à ParcourSup, sachant d’office qu’il allait en être radié. Alors il a terminé en roue libre, venant même aux épreuves finales en claquettes-chaussettes et en short à fleurs. N’ayant même plus la force de gueuler ou de cogner sur ses camarades, il finit son année de manière triste et quitte sa classe par la plus petite des portes. A l’année prochaine frérot !

Sacramento Kings

Depuis des années, le mec bourlingue de famille d’accueil en famille d’accueil et ses résultats restent en berne à chaque fois. Même des sessions en cure de désintox ou en hôpital psychiatrique n’y feraient rien pour cet élève réellement dérangé. Successivement élevé par Trevor Philips, puis Berlin, puis pour finir Metta World Peace, il était compliqué pour lui de trouver un environnement serein pour bosser. Résultat, il revient l’année prochaine, pourvu que ce ne soit pas le Professeur Strauss qui le prenne sous son aile.

Dallas Mavericks

L’Erasmus Allemand en sandalettes et pantacourts a réalisée une année à la hauteur de sa dégaine : une année en touriste. S’il possède une élégance toute relative, ce n’est pas suffisant pour obtenir le bac et il a gagné un passage du bac gratuit pour l’année prochaine. En même temps, tu fais le fou à aller boire des bières le vendredi soir alors que t’as cours le samedi matin, arrête ça tout de suite, passe au whisky, c’est mieux.

Phoenix Suns

On en avait déjà connu des belles mais celle-là, jamais ! Tellement flemmard, il a essayé de frauder à l’épreuve en faisant passer d’autres personnes, sorties de nulle part et inconnues du grand public à sa place. Très clément, l’établissement lui a laissé choisir sa place en cours en premier pour l’année scolaire à venir. On imagine juste que cette place ne sera pas au premier rang.

Qu’on se le dise, cette classe de l’Ouest est quand même un sacré rassemblement de tarés et il tardait à pas mal de monde d’en voir les résultats. Quoi qu’il en soit, l’alcool coulera à flots ce soir, que ce soit pour fêter ça ou bien pour oublier la défaite. D’autres vont devoir continuer de taffer dur et les derniers restants s’en cogneront totalement. Allez, profitez bien ou bossez bien, pendant ce temps là, nous on va militer pour une « mention Gérard » accessible à ceux qui ont plus de 20 de moyenne.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top