Celtics

Robert Williams nouveau Mr Bean de la Ligue ? Premier rdv avec les Celtics… et le rookie a raté son vol

Mr Bean

Maman j’ai raté l’avion.

Source image : kontranews.gr

C’est le genre de petites histoires qu’on aime vous relater, alors que la free agency semble observer une mini-pause (rendez-vous ce soir pour un trade à quatre franchises incluant Kawhi Leonard, Kemba Walker, Kevin Love et Benjamin Pavard). On vous parle aujourd’hui du dénommé Robert Williams, qui nous a offert lundi l’une des histoires rigolotes de cet entre deux saisons.

Mais c’est qui Robert Williams ?

Celui qu’on évitera d’appeler Robbie pour d’évidentes pop-raisons est le joueur sélectionné en 27ème position par les Celtics lors de la dernière Draft. Espèce de pivot freak de 2m10 et aux bras immenses, le gamin de 21 ans est parfois comparé à un jeune DeAndre Jordan, contemporain qui sort d’ailleurs du même bahut que lui : Texas A&M. Le potentiel défensif et les qualités athlétiques du petiot ne sont apparemment pas un souci, au contraire de son talent balle en main. Bon bah dans le mille, c’est vraiment DeAndre Jordan le type. Adepte de la passe lobée, un peu benêt avec la gonfle, on vous passe les autres détails, mais celui qui nous amène en tout cas à causer de Bob aujourd’hui est autrement loufoque…

Rater son avion pour son premier jour de taf, on a vu mieux pour devenir le chouchou du patron

Le pire dans cette histoire ? C’est que ce bon vieux Robert avait déjà manqué une interview le lendemain de sa Draft. En cause, la traditionnelle panne de réveil, ça commence bien. Paraît-il que le mec a un potentiel intriguant mais une éthique professionnelle douteuse ? Merci de d’ores et déjà nous confirmer la deuxième partie de la phrase. Car cette fois-ci c’est carrément son avion que notre futur idole a loupé, ratant de ce fait le premier entraînement prévu avec le groupe de Jay Larranaga en vue de la Summer League. Williams s’est finalement laissé allé à un « my bad » aussi utile qu’obligatoire, le coach a préféré louer les qualités du petit et aller de l’avant, alors que ce dernier a assuré ne pas avoir été brimé plus que ça pour son raté, à part peut-être quelques aller-retours de plus que les copains pour la forme.

Ce n’est qu’un avion raté, c’est peut-être un coup dans l’eau dans la course au futur clown de la NBA. Nous on préfère y voir un signe d’un mec qui pourrait bien en faire voir de toutes les couleurs à des fans qui n’aiment pourtant que le vert, et c’est finalement ça qu’on aime. See you on the next episode Robert ?

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top