Jazz

Officiel : Dante Exum prolonge pour 3 ans et 33 millions à Utah, le Jazz continue de croire en l’Australien

Dante Exum
Source image : YouTube

Attendu par des milliers de fans du Jazz depuis le jour de sa Draft, Dante Exum n’a peut-être pas été aussi bon qu’imaginé mais le management croit en lui à Utah. La preuve, avec cette prolongation de 3 ans sur le kangourou.

Il était avant tout question de patience, et de sagesse dans ces récentes négociations. Il fallait regarder dans le rétroviseur, comprendre la situation, accepter la difficulté de la réalité et trouver le juste-milieu entre précipitation et calme. Du côté de Salt Lake City, la tristesse était forcément palpable depuis quelques mois, chaque fois que les mots « Dante » et « Exum » étaient mentionnés. Non pas que le garçon soit un bust total, loin de là, mais compte tenu de sa place à la Draft disons que la production était inquiétante. Une saison blanche en 2015-16, seulement 16 matchs l’année dernière, le phénomène n’arrive tout simplement pas à tenir sur le terrain. Ce qui est fort dommage, car une fois sur deux jambes et avec le feu vert du staff médical, Dante montre souvent qu’il a sa place dans cette Ligue. Entre sa longueur de bras, ses qualités athlétiques, son jeu tout en pénétration et son envie de tout donner, Exum est un élément intéressant et excitant à voir jouer. C’est d’ailleurs la meilleure « saison » que le garçon vient de proposer, si on se base uniquement sur ce qu’il a montré quand il jouait. Quelques apparitions en Playoffs, quelques moments en saison régulière, rien de transcendant mais suffisamment de potentiel pour que le management du Jazz n’hésite pas sur sa décision. Oui, il faut continuer à croire en Dante, et voir ce qu’il donne lorsque la santé va dans son sens. C’est en pensant ainsi que la prolongation contractuelle a été actée.

C’est donc pour 3 ans et 33 millions de dollars qu’Exum va pouvoir continuer à bosser dans un cadre idéal. Un autre aspect sur lequel Utah mise énormément, par ailleurs. Quand on voit les progrès réalisés par les Hayward, les Gobert, les Rubio, les Ingles, les Mitchell et autres, il y a de quoi se frotter les mains en imaginant Dante évoluer dans ce cocon. Maintenant, on connaît la suite du scénario pour l’Australien. Avec seulement 162 matchs joués en 4 saisons (donc une quarantaine par an), Exum doit tenir debout et prouver qu’il mérite cette prolongation comme toute cette attention. On parle quand même d’un mec choisi en 5ème position de la Draft 2014, un choix qui faisait tourner beaucoup de têtes à l’époque sachant que Dante n’avait pas joué un seul match en NCAA ou en Europe. Choisi devant des copains comme Marcus Smart, Zach LaVine, Rodney Hood ou Gary Harris pour ne parler que de joueurs proches de son poste, Exum n’a pas encore mis de monde dans sa poche et clairement montré qu’il devait être choisi aussi haut. Mais, encore une fois, les dieux de la santé en ont décidé autrement et c’est cela qui empêche le joueur de s’exprimer. On suivra donc avec attention la prochaine campagne de Dante, en espérant qu’il devienne exactement ce que le Jazz désire : un pur complément au back-court Rubio – Mitchell, avec une potentielle touche « star » sur laquelle appuyer d’ici quelques années.

Utah ne pouvait pas abandonner le projet Dante Exum aussi tôt. Pas après avoir vu le gamin autant galérer. C’est donc pour 3 ans qu’on repart, en croisant les doigts pour que le joueur puisse tout simplement… jouer.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top