Hornets

Malik Monk sera une pièce majeure des Hornets la saison prochaine : c’est l’heure de prendre feu

Malik Monk
Source image : YouTube

Si son année rookie fût compliquée à Charlotte, la saison sophomore pourrait être celle de l’envol pour Malik Monk. L’arrière des Hornets devrait être bien plus responsabilisé dans l’attaque des siens.

Et il ne s’agit pas d’une source proche d’une source, ayant parlé à une source qui boit de l’eau de la source. Non, dans ce cas précis, c’est James Borrego lui-même qui s’est exprimé sur le phénomène formé à Kentucky. Le nouvel entraîneur des Hornets sait qu’il a du pain sur la planche, entre une nouvelle identité à installer, des joueurs à bien connaître, des rotations à mettre en place et tout ça pendant que Mitch Kupchak nettoie l’effectif en profondeur. Du coup, si l’incertitude ronge encore pas mal de monde concernant Kemba Walker, une chose semble sûre à Charlotte : Monk sera bien plus mis en avant que la saison dernière. L’an dernier, c’est une sale blessure qui avait coupé le rythme du sniper, l’empêchant de participer à une vingtaine de rencontres et ayant en permanence un train de retard sur les autres. Entre ce manque de rythme, les galères vécues par son coach Steve Clifford, la saison globalement décevante des Hornets et une intégration limitée dans le jeu de la franchise, Malik était loin de son spot de Draft. Pire encore, en jouant sur le même poste qu’un certain Donovan Mitchell qui lui explosait à Utah au même moment, certains se mettaient à grogner en se demandant si Charlotte n’avait pas encore vécu une carotte monumentale dans son recrutement. Sauf que tout ça n’est que conclusion hâtive, et il faut laisser à Monk la possibilité de s’exprimer. Cela tombe bien, Borrego s’est récemment entretenu par téléphone avec le Charlotte Observer, et le coach n’a fait qu’annoncer la couleur concernant son jeune sniper.

“Malik Monk sera un joueur majeur pour nous la saison prochaine. Je savais que c’était un bon shooteur, mais une fois que vous êtes proche de lui c’est impressionnant. Il a la possibilité de devenir un tireur d’élite, et régulier qui plus est. Un gars par qui on peut passer à différents moments de chaque rencontre.”

Si l’attaque des Hornets n’était pas horrible en terme d’efficacité quotidienne, la prévisibilité du jeu proposé par Steve Clifford empêchait clairement cette équipe d’aller loin. Kemba Walker balle en main, première option, et puis sinon ? Du mouvement de balle, certes, mais des solutions trop faibles une fois le jeu resserré, ce qui a poussé Charlotte vers sa chute. On avait vu l’importance de Jeremy Lin chez les Hornets par le passé, en proposant ce second porteur de balle capable d’agresser les défenses adverses, depuis le départ du meneur c’est un peu la crise en Caroline du Nord car Kemba n’est pas soutenu dans ce genre de tâche. Et c’est là que Monk intervient. Son handle est encore à développer, mais Malik a suffisamment de skills, de culot et de talent offensif pour soulager l’ami Walker. Mieux encore, dans une dynamique de reconstruction qui devrait mener à un logique transfert de Cardiac Kemba dans quelques mois, préparer la transition en responsabilisant un jeune comme MM est tout ce qu’il y a de plus intelligent à faire. Du coup, en plus du rythme accéléré dans le jeu que Borrego voudrait apparemment mettre en place, c’est Monk qu’il faudra surveiller au niveau du scoring et de sa confiance. Sa saison rookie à seulement 14 minutes de jeu et 7 points en moyenne, on la met à la poubelle. Rendez-vous en octobre pour la vraie entrée de Malik en NBA.

Choisi l’an passé par les Hornets pour offrir une potentielle star à associer à Kemba Walker, Malik Monk pourrait jouer avec son meneur All-Star… ou sans, par la suite. Ce qui ne l’empêchera pas de scorer à outrance la saison prochaine.

Source : Charlotte Observer

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top