Grizzlies

Avery Bradley intéresse les Grizzlies : le garde du corps idéal pour protéger Chandler Parsons

Avery Bradley

Pour faire revivre le grit and grind dans le Tennessee.

Source image : Youtube

En quête de joueurs confirmés pour épauler le duo Conley-Gasol, Memphis se pencherait sérieusement sur le dossier Avery Bradley. Après avoir fait ses gammes du côté de Boston puis enchaîné les piges à Detroit et chez les Clippers, l’arrière réclame un beau contrat et une franchise capable de  lui offrir de la stabilité. 

Fini le tanking, le front office des Grizzlies a placé la barre haute pour la saison prochaine avec un objectif annoncé de 50 victoires. Si l’ambition semble un peu démesurée de la part des dirigeants de Memphis, ces derniers semblent tout de même décidés à relever la tête après une saison catastrophique. Malgré une bonne entame de saison, les oursons ont chuté suite à la blessure de leur meneur star Mike Conley. Une série de défaites et une altercation avec Marc Gasol ont eu raison du coach, David Fizdale. Le coach aux lunettes n’a pas traîné longtemps à Pôle Emploi puisqu’il a retrouvé un poste chez les Knicks cet été. Nommé à sa place, J.B. Bickerstaff n’a pas eu davantage de réussite. A sa décharge, pas facile d’exister dans à l’Ouest lorsque ton go-to-guy s’appelle Tyreke Evans. La franchise ne fait plus rêver comme le montrent certains prospects qui ont tout bonnement refusé des workouts pour ne pas se faire drafter par la franchise de Memphis. Le constat final est sévère, avec une 14ème place de Conférence pour 22 petites victoires. Néanmoins, la Draft du prometteur intérieur Wendel Carter Jr. en quatrième position le 21 juin dernier a redonné du baume au cœur des fans de la franchise.

S’ils sont toujours bloqués par l’énorme contrat filé à Chandler Parsons à l’été 2016, les Grizz veulent bâtir une équipe solide capable de se battre dès la saison prochaine pour accrocher une place en Playoffs. D’après Marc Stein du New York Times, ils seraient sur la piste menant à Avery Bradley. Solide défenseur et capable de scorer aisément derrière la ligne à trois points, AB a fait ses classes du côté de Boston avant d’être échangé froidement par Danny Ainge à l’aube d’une éventuelle prolongation de contrat. Le chien de garde file d’abord dans le Michigan avant d’être envoyé aux Clippers dans la foulée en compagnie de Tobias Harris afin de permettre à Blake Griffin de faire le chemin inverse. Son profil rappelle étrangement celui de Tony Allen qui a également porté la tunique des C’s avant de rejoindre Memphis. Régulièrement blessé, il n’a disputé 46 matchs cette saison pour 14,5 points, 2,5 rebonds et 2 passes de moyenne. Egalement courtisé par des Clippers désireux de le faire rester, Avery Bradley pourrait se voir offrir un contrat à hauteur de 8,6 millions de dollars la saison de la part de Memphis. Ces derniers ont encore besoin de cap pour signer le drafté au second tour, Jevon Carter. Pas sûr donc que cela suffise pour attirer Bradley qui pourrait recevoir des offres supérieures.

En quête d’un nouveau souffle, les Grizzlies veulent attirer Avery Bradley. Une transaction difficile tant la franchise est tenue en otage par les contrats monstrueux de Chandler Parsons et de Mike Conley. Le comble étant que les bougres ont passé la majeure partie de la saison passé à l’infirmerie. Et si la reconstruction totale n’était pas le choix le plus évident ?

Source texte : New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top