Pacers

Les Pacers prêts à offrir 80 millions sur 4 ans à Aaron Gordon : si Orlando pensait rester cheap c’est raté

Aaron Gordon

Il va falloir sortir le portefeuille !

Source image : Youtube

En quête de renfort pour confirmer les belles promesses aperçues l’année dernière, Indianapolis se pencherait sérieusement sur le cas d’Aaron Gordon. Restricted free-agent cet été, Air Gordon n’est pas sûr de se voir offrir le contrat de ses rêves du côté d’Orlando et pourrait s’envoler vers d’autres cieux.

Dans la triste saison floridienne, on peut clairement affirmer qu’Aaron Gordon a été l’une des rares satisfactions dans le roster du Magic. Ayant davantage un profil de 4 au large, le produit des Wildcats d’Arizona a su élever à la fois ses moyennes et son niveau de jeu. Tournant à 17,6 points, 7,9 rebonds et 2,3 passes décisives de moyenne en 58 matchs de saison régulière (contre 12,7 points de moyenne la saison passée) son impact a considérablement changé jusqu’à devenir un des leaders d’attaque de la franchise aux côté de notre Vavane Fournier National et de Nikola Vucevic. La cote d’Aaron Gordon a également augmenté depuis ce fameux concours de dunk légendaire perdu au All-Star Weekend 2016 face à Zach LaVine où il avait calé un move de génie au-dessus de la mascotte d’Orlando. Solide et mobile du haut de ses 2m06, Gordon a shooté à 33,6 % derrière la ligne à trois points cette saison. Une qualité indéniable pour un 4 moderne qu’il pourra encore développer à l’avenir. Parfois réticent dans le drive malgré son physique et ses jambes de feu, Aaron Gordon doit encore progresser dans l’agressivité vers le panier.

Cependant, il semblerait que depuis l’arrivée de John Hammond à la tête du front office de l’équipe, Aaron Gordon ne soit plus en odeur de sainteté à Orlando. Déjà l’année dernière, le Magic avait choisi de drafter Jonathan Isaac, un freak longiligne évoluant sur les mêmes postes que Gordon. Bizarre. Le 21 juin dernier un autre profil fortement apprécié par Hammond débarque dans la peinture du Magic en la personne de Mo Bamba. L’intérieur qui possède la plus grande envergure de la Ligue a également la particularité de pouvoir s’écarter pour artiller de loin. Restricted free-agent cet été, pas si sûr que la franchise envisage donc de retenir Air Gordon. Pour l’heure, aucune offre n’a été formulée mais Orlando a encore la possibilité de s’aligner sur tous les contrats proposés à l’ancien numéro 4 de la Draft 2014. L’insider d’ESPN, Adrian Wojnarowski, a indiqué que les Pacers étaient chauds sur le dossier. Après avoir conservé Thaddeus Young pour une saison de plus, Indy souhaiterait enrôler Aaron Gordon contre un contrat de 4 ans et 80 millions de dollars, soit 20 millions par saison. L’objectif des Pacers étant probablement de se renforcer et d’équiper au mieux le franchise player Victor Oladipo après une très belle saison. Pour rappel, Indiana avait terminé 5ème de la Conférence Est puis a chuté au premier tour des Playoffs en sept matchs face à Cleveland et LeBron James.

Si la mascotte de la franchise ne devrait pas être conservée, Indiana pourrait enregistrer un renfort de poids en la personne d’Aaron Gordon. Néanmoins, il est légitime de se poser des questions sur le réel potentiel du joueur car on parle quand même de beaucoup d’argent.

Source texte : Yahoo! Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top