Kings

Les Kings peaufinent leur superteam : Mario Hezonja, Jabari Parker et Aaron Gordon dans le viseur

Vlade Divac Dave Joerger

Le moment idéal pour rappeler qu’ils avaient l’opportunité de drafter Luka Doncic.

Source image : Youtube

Alors que tous les yeux sont rivés sur la Cité des Anges où les Lakers veulent construire une superteam, on s’active également en coulisses dans le nord de la Californie en prévision de la free agency. Il manque un ailier dans la garderie des Kings. Pas problème, Vlade avoir solution.

Le problème allait forcément finir par se poser. En choisissant de ne pas sélectionner le polyvalent Luka Doncic lors de la dernière Draft, les Kings n’ont pas résolu leur problème à l’aile et pourraient bien ne jamais décoller des bas-fonds de la Conférence Ouest s’ils ne le font pas rapidement. L'(heureux) élu par les Rois : Marvin Bagley III, un poste 4 pouvant jouer 5, appelé pour remettre un peu d’ordre dans une raquette qui souffrait depuis le départ de DeMarcus Cousins aux Pelicans. Mais sur l’aile, il faut pour le moment toujours faire avec, au choix : le vétéran Garrett Temple, le sophomore Justin Jackson ou le Kevin Durant brésilien aka Bruno Caboclo. Mais ça, les fans des Kings le savent et c’est pourquoi ils lisent cet article, le recrutement d’un poste 3 digne de ce nom est IN-DIS-PEN-SABLE à l’équipe de David Joerger. James Ham, de NBC Sports California, a dressé une petite liste des joueurs assez perdus pour vouloir se relancer à Sacto. Parmi les pistes évoquées par le journaliste (Hood, McDermott, Barton, Kyle Anderson…), trois d’entre elles semblent particulièrement sérieuses, enfin disons deux et demi : Mario Hezonja, Jabari Parker et un demi Aaron Gordon. Le deuxième joueur du Magic cité est celui qu’on voit le moins poser ses valises dans la capitale californienne. Pourquoi ? Il est ailier-fort, comme Bagley, Skal Labissiere et Zach Randolph, ça commence mal. Il veut un (très) gros contrat et les Kings, malgré les 19,5 millions de dollars dont ils disposent dans leur cap space, ne sont pas disposés à tout lâcher sur un joueur. En outre, le Magic pourrait bien matcher n’importe quelle offre adressée à Double A-ron et éventuellement filer un contrat max à un joueur sur qui les Disney boys comptent pour l’avenir. Tout le contraire de son coéquipier Hezonja, qui a un bon de sortie cet été.

Mario Hezonja et Jabari Parker : deux styles, deux paris

Le Croate, cinquième choix de la Draft 2015, n’a jamais confirmé les espoirs placés en lui par le Magic, même s’il a vu son temps de jeu et ainsi ses stats augmenter dans le chaos (habituel) de la saison dernière : 9,6 points, 3,7 rebonds, 1,4 assist et 1,1 interception en 22 minutes pour Super Mario. Pas de quoi prendre un rail avec Mickey sur le grand 8 de DisneyWorld, mais un apport du banc apprécié par Frank Vogel, qui l’a utilisé à 75 reprises la saison dernière. Mais ce dernier a dû la fermer sitôt la saison terminée, pour laisser place à un nouveau coach, Steve Clifford. C’est peut-être bien sous l’impulsion de ce dernier que le staff du Magic a décidé de ne pas lever la team option évaluée à 5,2 briques qu’il possédait sur Hezonja. Selon NBC Sports California, Vlade Divac et sa clique ont déjà fait part de leur intérêt au joueur de 23 ans si un accord financier est trouvé, ajoutant que le Croate avait déjà des liens avec l’assistant de Divac et emblématique joueur des Kings Peja Stojakovic. Oubliez définitivement Donquiche les fans des Kings, vous allez l’avoir votre connexion balkanique ne vous inquiétez pas. Autre option, car il en faut toujours une, si ça ne se fait pas : Jabari Parker. Quitter Milwaukee pour rejoindre l’asile, un choix qui pourrait paraître étonnant pour un éventuel phénomène de la Ligue dans les années à venir. Mais le mot « éventuel » est bien le plus important dans cette phrase, car revenir à son meilleur niveau pour le n°2 de la Draft 2014 sera un sacré challenge, après deux ruptures des ligaments croisés du même genou. Si l’explosion de Giannis Antetokounmpo n’a pas aidé à redonner du temps de jeu à l’ailier (plutôt fort que small), il est supposé être un des piliers du process des Bucks et son départ dès cet été laisserait un goût d’inachevé dans les bouches des Daims, qui peuvent matcher toute offre proposée à leur chouchou. Étonnante aussi pour Sacramento alors que ce n’est pas au poste 4 que les Kings sont les plus mal lotis, l’arrivée d’un Jabari Parker pouvant jouer également poste 3 pourrait s’avérer être une sacrée bonne affaire, alors que la cote du joueur est au plus bas et (on l’espère) devrait remonter dans les années à venir si le garçon retrouve son niveau. Un cinq Fox-Bogda-Parker-Bagley-WCS en forme pourrait envisager de jouer les Playoffs dès la saison prochaine. Après tout, s’il y a bien une franchise qui n’a rien à perdre, c’est bien Sac’to.

Un ailier arrivera en Californie, c’est une certitude, mais peut-être pas dans une franchise jaune et violette. On vous conseille de lever le regard vers la diaspora serbe un peu plus haut, ils pourraient bien nous faire marrer réserver quelques surprises cet été.

Source texte : NBC Sports California

1 Comment

1 Comment

  1. Sam

    29 juin 2018 à 17 h 43 min at 17 h 43 min

    « Un cinq Fox-Bogda-Parker-Bagley-WCS en forme pourrait envisager de jouer les Playoffs dès la saison prochaine. »

    A l’Ouest c’est chaud quand même

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top