Mavericks

Et si c’est Dallas qui dictait le marché des pivots cet été ? Zoom sur un jeu de dominos XXL

Deandre jordan
Source image : NBA League Pass

Le marché de la free agency ouvre ses portes ce dimanche matin, et nombreux seront les pivots qui se ramèneront dans l’espoir de signer un gros contrat. Qui va toucher le jackpot ? C’est peut-être Dallas qui nous donnera la réponse.

Comment ça, Dallas ? Pourquoi Dallas et personne d’autre ? Bien évidemment, il n’y a pas que les Mavs qui seront actifs sur le marché. On sait déjà que, dans le grand bordel des franchises avec de la place dans son salary cap, il y a plusieurs institutions qui chercheront à faire des dépenses pour recruter de chouettes joueurs. Les Lakers, les Sixers, les Bulls, les Hawks, les Suns, ou les Nets par exemple, des équipes qui auront plus de sous à dépenser que d’autres et qui pourraient donc se gaver avec un pivot de talent à intégrer dans leur effectif. Sauf que si vous regardez cette dernière phrase une seconde fois, vous remarquerez une tendance. Soit les équipes mentionnées ont leurs yeux sur d’autres grands joueurs, soit elles ont déjà ce qu’il faut à l’intérieur. Jarrett Allen et les Nets, DeAndre Ayton et les Suns, Wendell Carter ou Robin Lopez et les Bulls, Joel Embiid et les Sixers, le duo PG-LeBron et les Lakers, pas vraiment de priorité sur le secteur intérieur. Des garçons comme DeAndre Jordan, DeMarcus Cousins, Jusuf Nurkic, Enes Kanter ou Clint Capela ont besoin d’avoir une adresse la saison prochaine, quelle qu’elle soit. Et si pour certains (Capela) une prolongation dans leur équipe actuelle semble représenter la plus forte probabilité actuellement, d’autres n’ont pas cette même chance et surtout pas un management souhaitant dépenser leur fortune sur un pivot. L’inquiétude est donc palpable chez les intérieurs, qui pourraient se retrouver devant deux équipes déjà liées récemment : les Hawks et les Mavs. Avec de la thune disponible pour cet été, Atlanta et Dallas auront la possibilité de choisir un pur intérieur, sauf qu’une équipe souhaite perdre et l’autre… non.

Si Dallas récupère un intérieur rapidement, tous les autres intérieurs vont paniquer. Car ils savent que c’est l’équipe qui a de la place dans son cap et qui a besoin d’un pivot. Si les Mavs récupèrent DeAndre Jordan, tous les DeMarcus Cousins, Clint Capela, Jusuf Nurkic et Julius Randle vont paniquer. Parce qu’ils n’auront pas vraiment d’autre endroit où aller.

Cette citation nous vient de Zach Lowe, le reporter de chez ESPN qui tenait son dernier podcast en ce début de semaine ensoleillé. Dans une longue liste de franchises observées, Lowe s’arrêtait justement sur la situation de DeAndre Jordan et réalisait pertinemment que l’été pourrait être bouillant chez les intérieurs. De base, et comme indiqué précédemment, l’été pourrait être glacial chez un paquet d’agents-libres qui espéreraient se faire des brouettes en or. La faute à qui ? Une faible évolution du salary cap, qui empêche de nombreuses franchises de faire des folies financières sur le marché. Résultat des courses, seules quelques équipes pourraient oser mettre un gros contrat sur des intérieurs, mais comme mentionné ci-dessus elles sont assez réduites. D’où le potentiel trône réservé aux Mavs, qui n’ont pas prévu de tanker et ont besoin de renfort à l’intérieur. En ayant donné leur pick de Draft 2019 aux Hawks dans le cadre du transfert de Luka Doncic, les soldats de Dallas ont besoin de produire du résultat et signer un gros pivot pourrait les aider en ce sens. La raquette actuelle ? Dirk Nowitzki, Salah Mejri, Maxi Kleber. On aime bien le Wunderkind, mais c’est quand même ultra-ric-rac. Et on parle de ce trio avant même que des renégociations prennent place cet été, pour les deux premiers. Il sera donc très intéressant de voir comment les Mavs vont opérer, avec un peu moins de 60 millions de dollars de contrats déjà garantis pour la saison prochaine, et des emplettes à faire pendant la free agency. Un petit DeAndre ? Ou DeMarcus qui veut aller ailleurs ? Un autre baobab ? Faites votre choix.

Ceux qui pensaient en avoir entendu assez avec Dallas peuvent déjà se préparer à les voir dans les breaking news prochainement. Entre le dossier Jordan et les autres pistes à garder en tête, les Mavs pourraient dicter en partie la suite de l’été. En attendant que les Lakers, s’ils se foirent, aillent nous mettre une blinde sur Boogie ou Nurkic…

Source : Lowe Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top