News NBA

Oscar Robertson reçoit le Lifetime Achievement Award : la NBA d’aujourd’hui, c’est grâce à lui

Oscar Robertson
Source image : NBA TV

Responsable pour une immense majorité des droits des joueurs aujourd’hui en NBA, Oscar Robertson a été acclamé comme il se doit ce lundi soir : The Big O repart avec le Lifetime Achievement Award et le respect de toute la planète basket.

Si les NBA Awards sont avant tout l’occasion de féliciter ceux qui ont assuré sur la saison passée dans la Ligue, Adam Silver et ses sbires font un travail remarquable pour s’assurer que les anciens soient respectés et que l’histoire de la NBA soit racontée au fil des années. C’est ce qu’on voit notamment pendant le All-Star Weekend, pendant les Finales NBA, mais aussi ces Awards qui ont mis en place ce LAA réservé à l’élite. En effet, l’an passé c’est Bill Russell qui avait été honoré pour la toute première édition en public, pour son combat dans les années 60 et son rôle prédominant dans les mouvements civiques aux Etats-Unis. Cette année, Oscar Robertson était l’heureux élu, ce qui permettait aux plus jeunes comme aux plus âgés de se souvenir de l’impact du Big O dans l’histoire de la NBA. Non, Oscar n’a pas été qu’une machine à triple-double, encore heureux. Si le meneur a été révolutionnaire à son poste comme dans les stats, il a été encore plus all-time dans une dimension fondamentale de la réussite de la NBA aujourd’hui : les droits des joueurs. Grève en 1964 pour que les siens soient respectés et obtiennent de meilleures assurances, sécurité pour la retraite, création de la free agency, meilleurs salaires et conditions de transferts, ce qui était encore avant une Ligue totalement dirigée par les propriétaires des franchises est devenu ce qu’on connaît de nos jours, c’est-à-dire un échiquier retourné par les joueurs. Et ça, de Charles Barkley à Kareem Abdul-Jabbar en passant par tous ceux qui étaient présents à la cérémonie hier soir, ils le savent très bien. D’où ce touchant moment, pour remercier un joueur très sous-estimé et un leader de l’association des joueurs encore plus méconnu.

Merci pour tout, Oscar Robertson !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top