Hawks

Mike Muscala rempile à Atlanta : vous n’en avez rien à foutre, mais sachez-le

Mike Muscala
Source image : Reddit

Joueur le plus charismatique de l’histoire des Hawks derrière Dominique Wilkins, l’incroyable Mike Muscala n’a pas pu résister à la possibilité de rester à Atlanta : l’intérieur ne bougera pas cet été.

Elle est pas belle, cette nouvelle ? Elle n’excite pas la Terre entière, au même niveau que LeBron et sa décision à venir ? Si le King a prévu de bouger si on en croit certaines rumeurs, Muscala est lui loyal envers l’équipe qui l’a révélé, il y a maintenant 5 ans. Récupéré à la Draft, Moose est devenu un des joueurs favoris des fans d’Atlanta, eux qui apprécient le hustle du géant et sa capacité à bosser dur quel que soit le score du match. On l’avait vu dans un rôle très discret avec la présence d’intérieurs comme Al Horford et Paul Millsap, on l’avait vu faire les lunettes sur chaque tir à trois-points rentré par Kyle Korver, Mike a ensuite profité du bon petit tanking local pour s’offrir sa meilleure saison en carrière : 8 points et 4 rebonds de moyenne en 20 minutes de jeu, tremble Anthony Davis. Le All-Star des Pelicans, qui a probablement dû piquer la moitié des moves de Muscala pour atteindre un tel niveau offensif, était certainement choqué d’apprendre que Mike prolongeait l’aventure à Atlanta. C’est en ce début de semaine qu’Adrian Wojnarowski a prévenu ses millions de followers de The Decision, la véritable décision de Double-M.

Et c’est donc une player option qui a été activée, pour 5 millions de dollars. On ne va pas se mentir, Moose aurait probablement trouvé le même tarif et des clopes en bonus s’il allait ailleurs, mais pourquoi se faire autant chier quand tout est en place chez les Hawks ? Aucun objectif de victoire, aucun secteur intérieur, le genre de combo parfait pour passer une nouvelle année avec du temps de jeu et des célébrations à gogo dans les corners. Bien évidemment, il faudra surveiller ce que donnera la free agency d’Atlanta, sachant que Travis Schlenk et ses sbires ont pas mal de cash de disponible, mais vu le taf que fait Muscala tout les soirs il y a moyen que ça ne recrute pas des masses en Géorgie. En toute honnêteté, et il suffit de le demander à des garçons comme John Collins, avoir un bosseur du type de Mike dans sa team permet de se défoncer à l’entraînement comme en match, et ça c’est assez précieux pour une équipe en pleine reconstruction. Il sera intéressant de voir comment Lloyd Pierce utilisera l’arme fatale des Hawks sur pick and pop, sachant que Mike Budenholzer avait mis les bases par le passé. Sage décision donc pour Moose, qui continuera à nous régaler avec le sex appeal le plus dense de la Ligue depuis le short moule-bite de John Stockton.

Eh, vous pouvez pas dire qu’on ne s’occupe pas de tout le monde en NBA. Si on arrive à tartiner deux paragraphes sur cette légende vivante qu’est Mike Muscala, on ne veut plus rien entendre. Prochaine étape, Kyle Singler.

Source : ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. Paul

    26 juin 2018 à 11 h 04 min at 11 h 04 min

    N’empêche, c’est sympa d’entendre parler d’autres joueurs même si c’est pour la blague 😀

  2. Louis

    3 juillet 2018 à 14 h 37 min at 14 h 37 min

    L’ironie dans cet article, j’adore!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top