Spurs

Les Spurs ne lâcheront Kawhi Leonard qu’à une franchise de l’Est : les Lakers sont sur le point de déménager

Spurs - Kawhi Leonard

Pas fou, R.C. Buford.

Source image : Youtube

Qu’elle s’annonce exceptionnelle, cette free agency 2018 ! Le Woj a pu se chauffer tranquillement avec sa première bombe concernant le trade de Dwight Howard aux Nets mais il est temps pour le numéro 1 des breaking news NBA d’envoyer du lourd. On attend donc avec impatience celle qui va nous révéler la prochaine destination de Kawhi Leonard. Et s’il une chose est certaine, c’est que les Spurs ne l’enverront pas à l’Ouest. En tout cas dans l’idéal.

En attendant la décision de LeBron James de rester ou non dans son État natal de l’Ohio, le monde de la grosse balle orange ne souhaite qu’une seule chose : connaitre le lieu où Kawhi Leonard va poser ses bagages. On le sait, le pilier des Spurs n’est plus à son aise dans le cocon texan, au point de réclamer son transfert. Bien sûr, suite à ce cataclysme, les rumeurs ont fusé et le GM des Éperons, R.C. Buford, a dû recevoir un nombre d’appels incalculable. Dont un de Magic Johnson notamment. Pas besoin de s’appeler Adrian Wojnarowski pour deviner que le président des Lakers a ou va tenter de s’attacher les services du DPOY 2015 et 2016. D’autant plus lorsque l’on sait que le natif de Californie aimerait bien retrouver la région de son enfance. C’est compréhensible tant il y a un beau projet qu’il l’attend au cœur de la deuxième franchise la plus titrée de NBA qui possède également une monnaie d’échange qui pourrait bien faire craquer le front office des Texans. On peut très facilement penser qu’un trade autour de Brandon Ingram et de Kyle Kuzma serait capable de faire réfléchir Gregg Popovich et sa bande. Mais selon les dernières infos de Sam Amick de chez USA Today, les Californiens pourraient proposer le panneau Hollywood et la famille Ball que cela ne changerait rien. Et oui, si les Spurs doivent filer The Klaw à une team, ce n’est certainement pas à une équipe de l’Ouest.

Si l’on en croit les dires de notre copain Sam, mister Leonard peut faire une croix sur les Lakers, du moins pour l’aventure 2018-19. Voilà qui réactive donc les pistes Cleveland, Philadelphie et Boston puisque ce sont ces trois franchises qui semblent les plus intéressées par l’homme aux grandes paluches. On va commencer par les Cavs qui auraient passé un petit coup de fil aux Spurs pour tâter un peu le terrain et voir si un deal pouvait être conclu. Pour les mecs de l’Ohio, ce serait un énorme coup puisque la venue du MVP des Finales 2014 ferait sûrement réfléchir BronBron à deux fois avant d’aller poser ses fesses chez les Rockets ou au sein d’une autre écurie. On est d’accord, ce n’est pas le talent qui déborde chez les Cavaliers mais il y aurait peut-être un package à proposer autour de J.R. Smith, Tristan Thompson ou Rodney Hood. En revanche, s’il y a bien un endroit où les jeunes à fort potentiel ne manquent pas, c’est bien Philadelphie. Et là, Monsieur Buford a le choix, c’est buffet à volonté ! En entrée, il y a du Dario Saric suivi en plat principal par du Robert Covington et pour finir, un petit Markelle Fultz en dessert. En tout cas, les Pennsylvaniens seraient bien inspirés de mettre le paquet pour draguer San Antonio afin de former un Big Three du feu de Dieu avec Ben Simmons, Joel Embiid et Kawhi Leonard. Il est temps de se pencher sur la troisième option qui répond au nom des Celtics. Ce fou furieux de Danny Ainge avait déjà tenté quelque chose en février lorsque KL n’était pas au mieux dans sa tête, en vain. Cette fois, le GM des C’s pourrait passer la vitesse supérieure, à savoir, lâcher du Jaylen Brown, Marcus Morris accompagnés par quelques soutiers et le pick des Kings de 2019 par exemple. Les Éperons peuvent s’en sortir pas trop mal même s’ils n’auront pas un Kyrie Irving ou même un Jayson Tatum, cela parait impossible. Attention quand même, ça peut aller très vite en NBA.

C’est sûr, les Spurs auront le choix et l’inverse serait pour le moins étonnant. Seul problème pour San Antonio, est-ce que des franchises sont prêtes à lâcher un énorme package pour voir venir l’ami Kawhi sachant que ce dernier pourrait partir contre walou l’été prochain afin de rejoindre sa chère et tendre Californie ?

Source texte : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top