Hornets

Kemba Walker fait toujours partie des plans des Hornets : il ne faudra pas pleurer quand il partira dans un an

Kemba Walker

Le pari est risqué.

Source image : youtube

On le sait, les Hornets nous ont sortis une saison bien pâle malgré un effectif renforcé par l’arrivée tonton Dwight Howard qui pouvait laisser présager autre chose qu’une dixième place toute pourrie. L’heure est au changement à Charlotte mais à en croire leur nouveau GM, il ne passera pas par le départ de Kemba Walker.

Le 1er juillet et la free agency 2018 arrivent à grands pas mais il y a encore un bon paquet d’énigmes à résoudre : LeBron James va t-il partir de Cleveland ? Où Kawhi Leonard va poser ses valises ? Paul George retournera t-il dans sa chère et tendre Californie ? Jordan Bell s’est il remis de sa cuite prise lors de la parade des Warriors ? Tant de questions dont on ne connait pas la réponse, tout comme la direction que prennent les Hornets. Entre reconstruction complète et bâtir une équipe simplement pour faire de la figuration en Playoffs, on a un peu de mal à cerner la ligne de conduite de son altesse Michael Jordan. Un flou qui s’est parfaitement traduit lors de la saison qui vient de s’achever avec une place bien loin des attentes placées dans ces bourdons. Si le dixième spot est clairement décevant, la manière et la qualité de jeu proposée l’ont été encore plus. Les troupes de Steve Clifford n’ont jamais trouvé leur rythme, et en plus d’un collectif bien loin d’être au top, les individualités n’ont pas été au niveau. À commencer par notre frenchie Nicolas Batum, gêné par des pépins physiques au coude, qui nous a sorti une saison assez moyenne. Le grand Dwight Howard a bien noirci la feuille de stats mais le neo agent-libre n’a pas eu l’impact escompté. Concernant le rookie drafté en onzième position en 2017 du nom de Malik Monk, son potentiel reste encore à définir alors que son temps de jeu a baissé au fur et à mesure que la saison avançait. On verra ce que va donner Miles Bridges l’année prochaine mais ça ne devrait pas être compliqué de faire mieux. L’animal issu de Michigan State devrait apporter un peu de fougue et de rage à un effectif bien endormi. Et si la team de Caroline du Nord est autant dans le coltard, c’est aussi à cause de son meneur qu’on a trouvé bien détendu malgré l’enchaînement des mauvais résultats. Mais bon, apparemment, Kemba Walker figure toujours dans les plans des Frelons. C’est son GM, Mitch Kupchak, qui l’a confirmé jeudi lors de la présentation des joueurs appelés par Adam Silver à faire leur début au sein de la Grande Ligue.

« Son contrat représente un défi à relever avant qu’il ne soit free agent. Je pense qu’il est vénéré dans cette communauté, et je sais que la direction, moi inclus, le considère comme l’élément central de la franchise pour aller de l’avant. C’est un joueur qu’on espère conserver, pas uniquement pour les quelques années à venir, mais pour qu’il y termine sa carrière. »

On va faire un petit point sur la situation de notre ami Kemba Walker. Pour l’instant, le double All-Star est toujours un membre des Hornets malgré que MJ a dans un coin de sa tête depuis début d’année 2018 de trader son franchise player contre ‘un joueur du même calibre’, c’est à dire un All-Star. Et si le pépère a des chances d’être transféré, notamment chez les Cavaliers qui sont très intéressés par l’ancien des Huskies du Connecticut, c’est parce qu’il sera agent-libre l’été prochain. C’est donc en toute logique que Jojo envisage un échange, suite à la fracture qui semble être intervenue cette année. On verra comment tout cela va se goupiller mais ça sent pas très bon pour qu’il reste au sein de la ville qui l’a drafté en 2011 avec le neuvième choix, même si la franchise semble déterminée à le conserver. Attention à ne pas trop espérer une prolongation de KW qui pourrait ne jamais avoir lieu lorsqu’il va tester le marché et recevoir les offres de la part d’autres GM lors de la période estivale 2019.

On verra dans les semaines à venir si les dires de Mitch Kupchak se confirment mais un trade serait peut être l’option la moins risquée pour la franchise qui pourrait voir partir Kemba Walker contre walou d’ici un an. Ce serait quand même con, le gaillard peut être échangé contre des mecs de qualité.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top