Spurs

Bruce Bowen s’en prend à Kawhi Leonard avec le lance-flammes : les excuses à la con, ça suffit

Kawhi Leonard et Bruce Bowen

Un tacle à la gorge, à l’ancienne.

Source image : Youtube

La saga Kawhi Leonard va agiter pendant un long moment l’univers de la NBA. Toutes les personnalités plus ou moins proches de la franchise de San Antonio y vont de leurs avis sur ce dossier à rebondissement. Après R.C. Buford, c’est Bruce Bowen qui fait irruption dans l’affaire. L’ancien ailier des éperons a donné sa version et comme à sa grande époque sur les parquets, ça déménage.

La saga Kawhi Leonard est riche en rebondissements. Pour rappel, la relation entre le go-to-guy et sa franchise s’est considérablement dégradée suite à un désaccord au sujet d’une blessure à la cuisse. Pas vraiment convaincu par le diagnostic du staff médical des Spurs, The Klaw est allé passé des examens complémentaires ailleurs. Une situation inhabituelle à San Antonio où la franchise est habituée à tout contrôlée et à bichonner ses joueurs sur place. Le froid entre les deux camps s’est ensuite accentué à tel point que le joueur passe la majeure partie de son temps loin du groupe et notamment à New York pour se soigner. Alors que beaucoup d’insiders prévoyaient un retour du MVP des Finales 2014 avant la fin de la saison, il n’en sera rien. Les déclarations de Tony Parker au sujet de sa blessure n’ont rien arrangé au problème. Bien au contraire. Alors que Gregg Popovich, désireux de conserver son joueur entretenait un espoir de le convaincre, le meet-up entre les deux hommes n’a pas été concluant. Kawhi Leonard veut être transféré et rejoindre Los Angeles. Si R.C. Buford, le GM des Spurs a joué sur la corde sensible pour rappeler l’attachement de la franchise au joueur qu’elle a vu naître, il n’en est rien pour Bruce Bowen. L’ancien dirty player des de San Antonio est tout bonnement rentré dans le lard de Leonard au micro de SiriusXM NBA Radio.

« D’abord c’était ‘J’ai reçu le mauvais diagnostic.’ Regarde un peu par-là, tu touches 18 millions de dollars cette année et tu crois qu’ils sont en train de vouloir te presser ? Tu n’a pas joué pendant une grande partie de la saison cette année. Et tu es le go-to-guy, tu es le franchise player et tu veux dire qu’ils n’ont les mêmes intérêts que toi ? J’espère que tu plaisantes ?

Je pense qu’il reçoit de mauvais conseils. Ce que nous commençons à voir maintenant, c’est un individu qui reçoit un certain nombre de conseils qui ne sont pas les bons. Le voilà [le bon conseil, ndlr] : tu étais protégé à San Antonio. Tu es arrivé à une période où tu pouvais encore t’appuyer sur Tim [Duncan], Tony [Parker] et Manu [Ginobili]…

En tant que joueur, si j’étais le leader d’une équipe et que mon équipe était en route pour les Playoffs, je resterai avec mes gars. Parce que c’est tout ce dont il s’agit. Il s’agit de camaraderie. Il s’agit d’amitié. Il s’agit de fraternité. Mais quand ça ne se passe pas, il y a toutes sortes de sirènes et de signaux d’alarme qui me disent : ‘Cette personne est-elle totalement investie ?’ […] Je ne veux pas d’un joueur qui ne vient pas supporter ses gars quand ils ont besoin de lui. »

Visiblement, l’ex-joueur au profil défensif en veut à Kawhi de s’être absenté pendant que son équipe jouait des coudes pour se frayer un chemin vers les Playoffs. Un septième spot à l’Ouest finalement acquis dans la douleur. The Klaw n’est pas non plus apparu lors de l’élimination (4-1) au premier tour de la postseason face aux futurs champions de Golden State. Un comportement de starlette qui a particulièrement agacé l’ancien joueur passé par la Evreux. Nul doute, que cette sortie ravageuse parviendra rapidement aux oreilles de Kawhi Leonard et de ses proches.

Alors que Pop et d’autres dirigeants aimeraient le voir revêtir un maillot de San Antonio l’an prochain, d’autres personnalités ne partagent visiblement pas cet avis. Déjà pointé du doigt par Tony Parker, Kawhi Leonard s’est une nouvelle fois fait charger par un membre de la famille Spurs, l’ancien chien de garde, Bruce Bowen. Un tacle virulent qui aura le bénéfice d’alimenter encore davantage les rêves californiens de KawKaw.

Source texte : SiriusXM NBA Radio

1 Comment

1 Comment

  1. gimmickgui

    26 juin 2018 à 11 h 17 min at 11 h 17 min

    Le garçon, il n’a quand même pas tort sur toute la ligne, soit l’entourage est à la ramasse, soit Leonard a chopé le melon.
    Quant à l’implication, ben là c’est encore plus flagrant, Kyrie et Gordon sont venus sur le banc, concernés et impliqués, LOVE après sa fracture a été vu dans les tribunes… Signe que le malaise est sans doute plus profond qu’il n’y paraît.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top