One-on-One

Le Top 30 des joueurs de la saison régulière sur TrashTalk : Ben Simmons (#14) !

Ben Simmons
Source image : NBA League Pass

Trente jours, trente coups d’œil dans le rétroviseur sur trente joueurs qui ont laissé leur empreinte sur la saison 2017-18. Alors que les Finales battent leur plein, retrouvez le classement made in TrashTalk des plus grands acteurs de la dernière régulière. Six mois de compétition intenses notamment marqués par plusieurs performances historiques : c’est l’heure de faire les comptes !

Trois critères principaux ont été sélectionnés pour établir cette hiérarchie des meilleurs joueurs de la saison régulière 2017-18, avec un ordre d’importance minutieusement défini, comme vous pourrez le voir ci-dessous. Le classement a ensuite été élaboré en fonction des avis de tous les membres de la rédaction, pour former une moyenne du rang final. Ainsi, le Top 30 de cette saison respecte à la fois les responsabilités d’un joueur, sa production quotidienne, et son impact sur les résultats de son équipe.

  1. Les statistiques individuelles
  2. Les statistiques collectives
  3. Leadership au sein de la franchise

Ce système permet notamment de départager certains clients, lorsque ceux-ci ont des tâches nettement différentes. Par exemple, un Bradley Beal aura beaucoup plus de pression et de poids dans la victoire des siens qu’un Klay Thompson aux Warriors. Du coup, si leurs statistiques pourront être similaires, ce qui les départagera sera le bilan collectif ainsi que le rôle au sein de l’équipe. Sans plus attendre on prend la direction de Philadelphie pour découvrir notre client du jour !

___

# Statistiques individuelles 2017-18 : 15,8 points, 8,1 rebonds, 8,2 assists et 1,7 interception à 54,5% au tir et 56% aux lancers en 34 minutes.

# Résultats collectifs : 52 victoires pour 30 défaites, 3ème de Conférence.

# Meilleur match de la saison (vs. Cleveland, le 06/04) : 27 points, 15 rebonds, 13 passes et 4 interceptions à 12/17 au tir et la victoire dans son duel face à LeBron James.

Quand on voit la saison que vient de délivrer l’Australien, on se dit qu’on a bien fait d’attendre un an. Toujours rookie du fait de sa saison blanche en 2016-17, Benny a répondu à toutes nos attentes et plus encore. Meneur au physique d’ailier comme un certain LBJ, le first pick qui a précédé Markelle Fultz a déjà de nombreux points communs avec le numéro 23 des Cavaliers. Un physique de buffle capable de tout enfoncer dans la raquette mais aussi une belle vision du jeu qui lui permet de servir sur un plateau le copain démarqué. Un mix entre puissance et toucher qui impressionne pour un rookie même si ce dernier a encore du boulot, notamment au niveau du tir extérieur. Car pour le reste, Simmons dégage déjà une impression de sérénité impressionnante pour son âge puisqu’on rappelle qu’il n’a encore que 21 ans. Une précocité qui se retrouve aussi au niveau des statistiques avec un premier triple-double au bout de quatre matchs chez les pros et le record du nombre de performances du genre pour un débutant devant Magic Johnson. Les plus attentifs auront remarqués qu’il était classé au-dessus de Donovan Mitchell dans notre Top 30, parce que frôler une invitation au All-Star Game et permettre à sa franchise de faire un bon de plus de 24 victoires d’une année sur l’autre, ça mérite tout de même un trophée de ROY. Maintenant il ne lui reste plus qu’à retourner au boulot en tentant de suivre l’exemple du King… avant de l’avoir toute une année à ses côtés comme mentor dès la rentrée ?

Pour découvrir le Top 30 au complet c’est par ici !

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Joel Saric

    21 juin 2018 à 14 h 27 min at 14 h 27 min

    15-8-8 le Ben pas 15-8-6 !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top