Rockets

Chris Paul pourrait recruter LeBron James aux Rockets : allô Houston, on préchauffe

lebron rockets
Source image : the score

S’il est techniquement agent-libre cet été, Chris Paul a l’air de bien se plaire à Houston et devrait rempiler dans la cité des fusées. Mais le vrai plan de bataille du meneur ? Il concerne un certain… LeBron James.

 

Et allez, Banana Boat, on arrive en courant. La tournée des bombes continue pour Adrian Wojnarowski, et le reporter de chez ESPN a envoyé de la bonne allumette hier soir en étant invité sur le plateau de la chaîne américaine. Le Woj, qui faisait le tour de la Ligue et notamment du dossier LeBron, est passé par la case Houston en délivrant quelques perles. Notamment le fait que Trevor Ariza pourrait demander quelques gros sous cet été, et que les Rockets veulent le garder vue son importance dans l’effectif. Mine de rien, la franchise texane aura de grandes décisions à prendre avec Chris Paul, Trevor Ariza, Clint Capela, Gerald Green et Luc Mbah a Moute tous demandeurs de nouveaux sous, et tout le monde ne pourra pas être satisfait. Le meneur, justement, a eu droit à son propre segment télévisé, et celui-ci a fait chauffer pas mal de monde du côté de Houston. En effet, CP3 pourrait mettre en priorité son envie de jouer avec LeBron James, chez les Rockets. Le lutin a récemment fait quelques vagues en indiquant qu’il souhaitait un contrat max pour continuer à faire du sale aux côtés de James Harden, maintenant entre ce qui se dit début-juin et ce qui se produit début-juillet, il y en a un gentil petit fossé. Un qui pourrait être comblé par la potentielle acquisition de LeBron, en connaissant les relations proches que Paul et James ont depuis des années.

Wojnarowski reste catégorique sur le fait que Chris Paul jouera de nouveau à Houston la saison prochaine. L’attention de CP3 est actuellement davantage focalisée sur le recrutement de LeBron James aux Rockets que sur sa propre situation de futur agent-libre.

S’il y en a bien un qui est capable d’influencer du monde et qui sait comment parler au King, c’est bien Chris Paul. Membre du Banana Boat depuis longtemps et joueur le plus compétent du crew avec LeBron, le meneur sait qu’il aura de sacrés arguments à offrir à James. Dwyane Wade et Carmelo Anthony ? Clairement pas le même délire que CP3 cette dernière saison, l’ancien général des Clippers ayant permis aux Rockets de réaliser leur meilleure campagne de saison régulière dans l’histoire de la franchise. Ajoutez à cela une série en 7 matchs face aux Warriors, et vous avez la franchise la plus capable, aujourd’hui, de faire chuter l’hydre californien. Maintenant, ajouter LeBron à Houston est plus facile à dire qu’à faire. Déjà, d’un point de vue financier comme déjà mentionné, car il faudra compter sur un effort du King, un du meneur, et conserver ce bon Clint Capela. Ensuite, d’un point de vue image, car au niveau du ring chasing LeBron pourrait prendre un bon coup sur sa marque en rejoignant les Rockets. Un moment de huées avant de remporter de nouvelles bagues ? Là est la plus grande des tentations, pour un cyborg qui a soif de titres. L’équipe la plus apte à lui fournir des chances de parades en la rejoignant dès cet été, c’est bien celle de Mike D’Antoni. On compte donc sur Chris Paul pour foutre le feu à la free agency, sachant qu’il ne pourra pas demander le max de chez max et croire que LeBron prendra un Bounty et deux clopes par mois en le rejoignant.

Ce malin de Chris Paul qui va se mettre à nous recruter LeBron à Houston… Attention, le meneur sait se montrer très persuasif quand il se donne les moyens, cet été 2018 pourrait être celui de toutes les folies.

Source : ESPN

7 Commentaires

7 Comments

  1. Max

    19 juin 2018 à 10 h 02 min at 10 h 02 min

    J’comprend pas votre argument « l’image », à partir du moment ou KD existe toujours en NBA et est limite respecter pour ces 2 titre au warriors, j’vois pas en quoi sa serait mal vue pour LeBron de signer chez un contenders c’est pas comme s’il allait signer au warriors merde quoi. Ceux qui aiment LeBron ne vont pas subitement le détester car il signe au Rockets.

    • Tim

      19 juin 2018 à 13 h 17 min at 13 h 17 min

      Ah bon KD est respectÉ ? Première nouvelle! SES deux titreS ne changent pas l’idée qu’on peut avoir sur le personnage.

    • Zarokh

      19 juin 2018 à 14 h 54 min at 14 h 54 min

      Par contre, si il va au lakers j’ai la haine.

  2. Jean Bodin

    19 juin 2018 à 14 h 47 min at 14 h 47 min

    C’est tellement mal écrit, ce language « parlé-écrit » est tellement horrible à lire.

    • BernardPivot

      19 juin 2018 à 16 h 54 min at 16 h 54 min

      Comme un shoot au basket : quand c’est forcé, ça marche moyennement.

  3. gimmickgui

    19 juin 2018 à 18 h 47 min at 18 h 47 min

    Comme pour KD cela semblerait la facilité pour s’ adjuger une nouvelle bague et pourtant, comme pour KD, rien n’est écrit à l’avance.
    Oui je pense que beaucoup enrageraient (à commencer par les warriors peut-être). Bonjour la pression aussi : le titre sinon rien ! En même temps peut-il en être autrement avec Lebron (on serait quand même plus indulgent s’ il va aux knicks ou aux lakers).
    Sinon quelqu’un pour s’ inquiéter du niveau de la conférence est si Lebron s’en va ?

  4. Berhane77

    24 juin 2018 à 11 h 30 min at 11 h 30 min

    Lebron est tellement soucieux de sa legacy, que j’ai du mal à imaginer qu’il fasse ce choix. À vrai dire, après la défaite en finale, et même bien avant, j’étais convaincu qu’il se casserait. Mais plus on approche de la free agency et plus je me dis que c’est une décision qu’il ne peut pas prendre et qu’il n’a sans doute pas envie de prendre.
    Il ne va quand même pas se barrer un seconde fois de Cleveland, sa franchise de cœur rappelons-le, pour aller chercher une bague ailleurs ? Ce serait vraiment laid, très laid, peu importe où il signe. Certains voient dans le précédent KD l’argument idéal pour le faire, mais les insuffisances des autres n’excuseront jamais les siennes.
    LBJ se grandirait s’il choisissait de s’engager sur le long terme avec les Cavaliers. Quand bien même il ne gagnerait plus jamais le titre. Ce serait une belle histoire au final. Par contre, qu’il arrête avec ses contrats courts à la con qui compliquent inutilement le travail de ses dirigeants.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top