Heat

Udonis Haslem envisagerait un départ à l’étranger pour retrouver des minutes : qui pour tenir le vestiaire du Heat ?

Udonis Haslem

Si l’on ne parle que d’une chose depuis la fin des Finales NBA avec la future destination de LeBron James, il y a un de ses meilleurs potes de la Ligue qui est en fin de contrat… Udonis Haslem, qui est agent libre, pourrait envisager de quitter son Heat chéri pour retrouver du temps de jeu à l’étranger.

On ne va pas refaire le bilan du Heat mais il faut souligner tout de même le super boulot effectué par Erik Spoelstra avec ses soldats floridiens. Contrairement à la saison précédente synonyme de montagnes russes, les mecs de Miami ont fait preuve d’une grande régularité malgré les pépins physiques de Dion Waiters et d’Hassan Whiteside. Porté par un Goran Dragic sur sa lancée de l’Euro remporté avec la Slovénie et boosté par le retour de l’enfant prodigue en la personne de Dwyane Wade, Miami a sauvegardé la sixième place de la conf Est. Un spot qui lui vaudra un premier tour des Playoffs face aux Sixers qui enverront les Miaméens en vacances au bout de cinq matchs. Une sortie dont la manière a été un peu décevante mais qui n’entachera la belle épopée de la franchise de Magic City. Cependant, il y en a un pour qui l’aventure 2017-18 a été quelque peu moins reluisante, à savoir pour le gardien des vestiaires, Udonis Haslem. Celui qui a posé et gardé ses bagages sous la chaleur de Floride depuis 2003 n’a disputé que 14 rencontres pour un total de 72 minutes avec une ligne de stats presque vierge. Tout ça est dans les lignées de ses deux éditions précédentes où il n’a foulé que 53 fois les parquets en cumulé. On le sait, son rôle correspond à un gars qui doit conseiller un peu tout le monde lors des temps morts et porter la casquette de papa pour les jeunes pousses. Un pilier de vestiaires en quelque sorte. Cependant, même si l’ailier fort passé par Chalon en 2002 est conscient qu’il ne pourra plus jamais postuler à un vrai temps jeu en NBA du haut de ses 37 ans, il a confié au Miami Herald ses envies de retrouver des minutes. Un départ à l’étranger serait envisagé par celui qui sera agent libre cet été.

« À chaque fois que je parle avec les gars, ils veulent me voir revenir. Mais je ne sais pas. J’essaie de prendre du plaisir mais je n’ai pas toujours la chance de le faire sur le terrain. Je dois trouver un endroit où je le peux. J’en ai encore sous le capot. Je pourrais aller jouer en Chine, en Europe ou ailleurs. J’en veux encore. Je sais qu’ils veulent que je revienne mais il y a une partie de moi qui donne sans compter et une autre qui me dit : ‘Commence à penser à toi’. Voilà où j’en suis. C’est le dilemme pour moi. Je dois commencer à penser à moi. J’adore être avec les autres, travailler avec eux, voir que ça fonctionne. Mais vous savez, à la fin de la journée, je suis un peu frustré quand je rentre à la maison, parce que je peux encore jouer. Le truc c’est de savoir si je veux continuer comme ça. »

Chine, Europe, et pourquoi pas la Bourgogne-Franche-Comté ? Ce serait sympa de voir Udonis Haslem revenir au sein de l’Hexagone, là où le club de l’Élan sportif chalonnais lui a permis de rejoindre la Grande Ligue. Il faut le rappeler, en sortie de ses années de fac avec les Gators de Floride, U.H n’a pas été drafté puisque pépère pesait pas moins de 113 kg pour une taille de 2 m 03. Et ce n’était pas que du muscle… Le gaillard ira même jusqu’à 136 kg avant de se sortir les doigts des fesses une fois débarqué dans le pays du fromage. Même si son come-back à Chalon-sur-Saône nous ferait bien marrer, c’est quand même très peu probable. L’autre possibilité pour l’ami Udonis, mis à part l’Asie et le Vieux Continent, serait de rester du coté du Heat. Et c’est un certain LeBron James qui pourrait être à l’origine de cette décision. Pourquoi ? Parce qu’on facilement imaginer que si le King décide de retrouver la franchise avec laquelle il a récolté 2 bagouses, mister Haslem pourrait très avoir envie de retrouver son ancien de compère de 2010 à 2014 et ainsi reformer la triplette de copains avec D-Wade. Encore faut-il que ce dernier re-signe pour un nouveau bail. Malgré les dires d’Udonis Haslem affirmant que le choix de BronBron n’aurait aucune incidence sur le sien, cette issue reste très crédible, d’autant plus lorsque l’on sait que James, Wade, Haslem se sont revus entre les Finales de conf et les Finales NBA.

On est d’accord avec vous, la décision d’Udonis Haslem ne va pas chambouler l’équilibre des forces en NBA, mais c’est toujours sympa de le voir au sein de la Grande Ligue. Attention, ça sent quand même fortement le gros chèque en Chine avec quelques minutes en prime.

Source texte : Miami Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top