Equipe de France

Ian Mahinmi en lâche une pour Vincent Collet : « Je n’ai jamais fermé la porte à l’Equipe de France »

Ian Mahinmi

– C’est lui qui a fermé la porte.
– Non, c’est lui first !
Stop Ian et Vincent, on a compris que vous ne pouviez plus vous encadrer.

Source image : Pinterest

Invité de l’émission Basket Time sur RMC cette semaine, Ian Mahinmi a tenu à rappeler que, contrairement à ce qui avait été lu et entendu il y a un an, sa non-présence en sélection n’est pas son choix, mais celui du sélectionneur Vincent Collet.

La relation entre le pivot des Wizards et l’EDF pourrait accoucher d’une saga tant elle est tumultueuse. Trop de « rendez-vous ratés », selon les propos du grand Ian. C’est vrai qu’en faisant le compte de ses sélections, il y a comme un bin’s : seulement 23 alors que Mahinmi compte 10 ans d’expérience en NBA. L’histoire commence pourtant bien, avec une participation à l’EuroBasket 2009 puis au championnat du monde de 2010, le Rouennais n’a alors que 24 ans. S’en suivent quatre longues années sans sélection. 2014 : Ajinça et Séraphin doivent renoncer au Mondial tardivement, Mahinmi ne se dégonfle pas, prend son phone et rappelle au sélectionneur qu’il n’est pas mort et qu’il peut dépanne à l’occaz’ : « J’ai précisé que je n’avais pas trop bougé physiquement sur les deux derniers mois. Mais que j’étais prêt à aider par n’importe quel moyen », avait-il confié à l’époque à Floréal Hernandez, pour 20 Minutes. Classe. Mais le foutu sort s’acharne : une blessure à l’épaule gauche deux jours avant le début du tournoi le contraint à renoncer. Bien tenté.

Une communication ? Quelle communication ?

Par problèmes d’assurance ou choix du staff de la Coll’, Ian Mahinmi ne sera plus appelé ensuite. Une carrière en EDF à la Alex Ajinça (seulement 28 sélections à 30 ans), où la com’ entre joueurs et dirigeants a semblé au mieux mauvaise, au pire inexistante.

« Je pense tout simplement que le sélectionneur ne veut pas me sélectionner, et c’est son choix. Je n’ai jamais vraiment été inscrit dans un projet. Les fois où j’y suis allé, j’ai été greffé, on m’appelait à la dernière minute. Le seul regret, c’est de ne pas avoir fait partie d’une aventure où tu rapportes une médaille à la France. »

On a l’impression que le gars nous parle de son coach en pré-région, qui est obligé d’aller chercher les gars de la 2 le dimanche matin car ceux de la 3 sont encore bourrés, sans dec’… Bon, il faut dire que le Ian n’est pas exempt de tout reproche sur cette affaire. La rumeur de sa retraite internationale s’était propagée à la suite de son interview pour BasketUSA l’année dernière.

« Le wagon est passé avec l’équipe de France. Ce n’est pas du tout dans ma tête, il y a beaucoup de jeunes talents en France, ils sont très bien sans moi et ils ont beaucoup de succès. Je n’ai aucun souci avec ça. »

Certes, comme le pivot s’est défendu cette semaine, il n’a jamais renoncé explicitement à l’EDF mais cette décla lui a peut-être bien coûté sa place dans les 37 de Team France, annoncés quelques semaines après et visant à regrouper l’ensemble des joueurs susceptibles de participer aux Euro 2017, Coupe du monde 2019 et JO 2020. C’est en tout cas ce qu’avait laissé entendre Vincent Collet à L’Equipe.

« On a été pris de court par ses déclarations, car on comptait vraiment le mettre sur la liste. On espérait le revoir, on pense qu’il peut avoir sa place et on va travailler pour essayer de le convaincre de reconsidérer sa position. »

Vous l’avez compris, Mahinmi et la France, en tout bien, tout honneur, c’est la merde ! Et on espère que la mise au point du joueur cette semaine aura été entendu par le sélectionneur, ou alors il va falloir que Ian remette le doigt sur le 06 du coach.

Bon sinon, plan B, si vous voulez croiser ce bon vieux Ian en terre gauloise, on vous conseille de vous rendre à son nouveau restau’ de Mondeville, en Normandie, vous aurez sans doute plus de chances de le croiser avec un tablier blanc qu’avec un maillot bleu.


Sources texte : RMC, BasketUSA, L’Equipe, Ouest-France

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top