Warriors

Les bookmakers l’annoncent : Klay Thompson sera le premier membre du Big Four des Warriors à partir

Klay Thompson

On en reparle dans un an…

Source image : Youtube

Un départ de Golden State cette année est inenvisageable pour Klay Thompson comme pour le club, liés par encore une année de contrat. Mais l’été prochain ? Même si la tendance est à la prolongation du côté des Warriors, les augmentations de salaires ne pourront pas être distribuées à tour de bras.

Calmons-nous tout de suite, on ne parle ici que de cotes de bookmakers rapportées par Real GM, et Gérard sait qu’ils peuvent se tromper ! Et puis, prenons les membres du Big Four un à un : Stephen Curry sous contrat jusqu’en 2022, Kevin Durant qui peut choisir les termes de son contrat, Draymond Green sous contrat jusqu’en 2020 avec un salaire raisonnable (17 millions à l’année) et enfin la Klay, à qui il ne reste plus qu’un an de contrat et qui a annoncé vouloir attendre l’année prochaine pour prolonger. Il n’en fallait pas plus pour que la cote d’une prolongation de contrat de la Torche humaine plonge. Simple, basique. Car quand la saison NBA est terminée, il faut bien trouver des sujets sur lesquels parler et surtout des paris à effectuer pour continuer d’enrichir le casino.

Attendre l’année prochaine, mais pourquoi ?

Ne remets pas au lendemain ce que tu peux faire le jour même. Mr Thompson s’en bat les couilles des proverbes, il veut (un peu) plus de billets verts ! Et pour ceci, il vaut mieux être patient encore une année, il pourra alors signer un contrat de cinq ans pour 188 millions max. En cas de prolongation dès cet été, ce ne seraient alors « que » 102 pauvres millions de dollars. On a connu plus cruel dilemme. Car cela semble bien être la seule interrogation dans le dossier Klay Thompson, alors que son père Mychal a encore confirmé aux médias américains il y a quelques jours l’envie inébranlable de son fils de rester dans SA baie. Des titres à aller chercher et une nouvelle salle à inaugurer en 2019, on ne vous conseille pas de parier sur le départ du sniper qui a déjà suffisamment prouvé combien il tenait à son équipe actuelle et qu’il a placé le sportif au-dessus du financier dans sa liste des priorités. C’est simplement que, comme tous ses coéquipiers, AK37 ne veut pas être le dindon de la farce et prolonger pour des cacahuètes afin de permettre à tous ses potos de se goinfrer au caviar toute l’année.

Se queda, en tout cas pour le moment. Mais tant qu’il n’aura pas prolongé, Klay Thompson doit s’attendre à ce qu’on parle de lui comme de la situation la plus instable, contractuellement parlant, du Big Four de Golden State.

Source texte : Real GM

1 Comment

1 Comment

  1. BelgianCeltic

    13 juin 2018 à 14 h 33 min at 14 h 33 min

    Perso je le prends à Boston si il veut venir il n’y a pas de souci 😂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top