Bulls

Les Bulls pourraient monter à la Draft afin d’obtenir Michael Porter Jr : un Michael chez les Bulls, ça a du sens

Michael Porter Jr.
YouTube

La Draft est maintenant dans une petite dizaine de jours, on s’impatiente. Depuis la Lottery, chaque franchise étudie différents prospects qui peuvent tomber aux alentours de leur place. Présents avec le septième spot, les Bulls chercheraient à trade-up pour gagner quelques places : les yeux sont rivés sur Michael Porter Jr.

Auteurs d’une saison bien horrible avec un effectif trop jeune et en quête de repères, les Bulls espéraient beaucoup de la Lottery pour reconstruire. Malgré un bilan de 27 victoires pour 55 défaites, Chicago s’est finalement vu octroyer le septième choix, un peu tristounet après avoir croisé les doigts pour grimper plus haut. Dans cette Draft qui contient des talents à la pelle et des monstres physiques, les taureaux voudraient repartir avec celui qui se dit être le meilleur de la cuvée 2018. DeAndre Ayton ? Luka Doncic ? Non, Monsieur Michael Porter Jr. Produit formé dans le Missouri, MPJ est un scoreur-né qui pourrait faire des ravages en NBA… et qui semble en plus avoir un penchant pour la franchise aux 6 titres. Sauf que le mariage, s’il semble idyllique, est loin d’être acté. Pour ce faire, le board de la franchise de l’Illinois devrait se préparer à effectuer un trade pour récupérer un spot mieux classé, afin d’être certain d’obtenir le phénomène de 19 ans. En effet, dans un récent épisode du Bulls Talk Podcast de NBCSC, le toujours très proche des Bulls Vincent Goodwill a souligné qu’il ne pouvait pas y avoir de statu quo venant du management, s’ils souhaitent repartir avec Porter Jr. La logique se tient, une franchise pourrait le sélectionner avant que les Bulls soient on the clock.

« Les Bulls ont déjà été prévenus… Si vous voulez Michael Porter Jr., vous devrez grimper (dans la Draft). »

Un Michael drafté par les Bulls… étonnant ! Véritable phénomène au lycée, le natif de Columbia est un talent brut capable d’explosions offensives à n’importe quel moment. Avec un profil à la Kevin Durant, MPJ a souvent été considéré comme le meilleur de sa génération au lycée, avant sa blessure au dos. Drive, tirs mi-distance, adresse depuis le parking, isolations, feintes, la palette du gamin est complète et on comprend bien l’intérêt du board des Bulls. Cependant, ce grand talent pourrait intéresser bien d’autres franchises. Si Ayton et Doncic sont à-priori sûrs d’être aux deux premiers spots le 21 juin prochain – coucou les Kings – le reste est un peu plus flou. Pour éviter de se faire devancer, Chicago devrait se bouger pour s’assurer un spot plus haut, afin de sélectionner celui qui n’a passé que trois match sous le maillot des Tigers du Missouri. Maintenant, qui mettre dans la balance pour tenter de grimper dans la draft ? Noah Vonleh ? Justin Holiday ? Bobby Portis ? Pas facile d’attirer du monde mieux classé avec ça. Les Bulls n’ont plus que dix jours pour convaincre les six équipes qui les devancent, sous peine de voir des équipes comme Memphis, Dallas ou Orlando prendre le sacrément bon MPJ.

Les Bulls veulent Michael Porter Jr., l’information paraît plutôt claire et nette. Malheureusement, le board des taureaux n’est pas serein autour du fait que le nom du phénomène ne soit pas prononcé avant le septième choix. Pour éviter cela, le front office de la franchise de l’Illinois devra probablement monter un trade… mais avec qui dans le panier ? Affaire à suivre.

Source texte : NBC Sports Chicago

1 Comment

1 Comment

  1. U. Drew

    12 juin 2018 à 10 h 09 min at 10 h 09 min

    Sur le papier ca peut être vraiment pas mal. Un 5 Dunn – Lavine – MP Jr – Marka – Portis serait très jeune et très inexpérimenté, certes.. mais avec du potentiel a tous les postes.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top