Draft NBA

C’est la teuf : Kings et Mavs, ouverts devant la possibilité de sélectionner plus bas à la Draft…?

TrashTalk Fantasy League
Source image : YouTube

Jamais facile de trier parmi toutes les rumeurs à quelques jours de la Draft, mais la dernière pépite nous vient de The Ringer et précisément Monsieur Kevin O’Connor : apparemment, Mavs et Kings nous réserveraient des surprises…

Qui veut foutre de la dynamite en pleine cérémonie et faire exploser la planète basket avec des décisions renversantes ? Chaque année, on attend le management qui va péter un plomb et nous retourner toutes les mock draft réalisées pendant des semaines, et cette année on a de la chance car cela pourrait être un véritable massacre au niveau du haut de la Draft. En effet, si on se penche sur les dernières rumeurs envoyées par le reporter de The Ringer et les besoins des équipes mentionnées, on peut tout à fait se frotter le menton et plisser des yeux en croyant fermement à ces nouvelles possibilités. Bon, déjà, pour commencer, installons la base : il s’agit de Dallas et Sacramento, deux équipes qui sont positionnées aux spots 5 et 2 de la Draft. Il semblerait donc que Mavs et Kings se laisseraient potentiellement séduire par un transfert, qui leur permettrait de choisir un autre homme un poil plus bas. Pour ceux qui galèrent un poil à capter le délire, on vous dessine le schéma suivant. Vous vous souvenez de Boston l’an dernier, qui avait le 1er choix de Draft en sortie de Loterie ? Ouais, et bien au lieu de prendre directement Jayson Tatum et se toucher dès le moindre de ses moves, les potes de Danny Ainge avaient toqué à la porte des Sixers avant la cérémonie et avaient demandé s’ils étaient chauds pour leur refiler leur 3ème choix de Draft… avec un bonus. Résultat des courses : Colangelo dit oui entre deux tweets salasses et Boston récupère le 3ème choix ainsi qu’un futur 1st round pick protégé. On pourrait donc tomber dans ce cas de figure le 21 juin, avec Kings et Mavs.

Les Kings et Mavericks sont ouverts devant la possibilité de sélectionner plus bas que leur choix à la Draft, selon plusieurs sources au sein de postes exécutifs. Sacramento est dans une dynamique d’acquisition de plusieurs pièces, tandis que Dallas veut viser les Playoffs la saison prochaine. Les Clippers, qui possèdent les choix 12 et 13, sont une équipe souhaitant monter dans le tableau de la Draft, et ont montré un fort intérêt envers Luka Doncic et Michael Porter Jr. Les Bucks sont également une équipe à surveiller, avec l’envie de bien entourer Giannis Antetokounmpo en utilisant intelligemment leur 17ème choix de Draft.

Avant de commencer, on tient juste à préciser que Sacramento voudra probablement viser les Playoffs une fois leur marché terminé, mais ça c’est une toute autre affaire. Le plus important, c’est ce qui concerne la Draft et donc cette récente info. Il est vrai qu’elle a du sens, quand on voit la situation des deux équipes. Les Kings, tout d’abord. Calés en 2ème position, les sbires de Vlade Divac sont quasiment assurés de ne pas pouvoir prendre Deandre Ayton (que les Suns devraient sélectionner en 1er choix), ce qui leur laisse un immense plateau de possibilités. Et ça, mine de rien, ça peut faire flipper. Pas de coup de coeur ou de fit évident pour Luka Doncic ? Pas envie de tout miser sur un Marvin Bagley, un Jaren Jackson Jr ou un Mo Bamba ? Dans ce cas, un trade down peut en effet être envisageable, en récupérant un de ces gars un peu plus bas… avec un bonus dans le sac à dos. Les Mavs, ensuite. Eux aussi sont dans une situation assez bancale, dans le sens où le besoin de talent est bien là mais il ne semble pas y avoir de super-méga-prospect qui les fait chavirer depuis le premier jour. Du coup, si tu souhaites te servir dans un effectif tout en restant dans le haut de la Draft, un trade down peut te permettre d’aller sonner chez les Clippers, les Hornets ou les Nuggets par exemple. Reste que ces murmures de couloirs sont des rumeurs, et les deux franchises pourraient tout à fait ne pas bouger d’un poil dans 10 jours. On garde ça dans un coin de la tête, sait-on jamais.

Il y a du sens derrière cette info, même si elle peut être difficile à cerner pour certains. Pourquoi chuter à la Draft, si tu t’es défoncé pour être le plus haut possible ? Parfois, on peut récupérer un top player tout en ayant un bonus attaché à sa valise. Et ça, comme les Celtics l’ont prouvé l’an dernier, ce n’est pas sorcier…

Source : The Ringer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top