Pistons

Officiel : Dwane Casey devient le nouveau coach des Pistons, on reste dans la Conférence Est !

Dwane Casey
Source image : NBA League Pass

En flirt avec les Pistons depuis quelques semaines, Dwane Casey a finalement réussi à obtenir ce qu’il souhaitait : le poste de coach à Detroit. L’ex-entraîneur des Raptors passe donc de Céline Dion à Stevie Wonder.

En voilà une, de bonne nouvelle pour Sir Casey. On verra pour les joueurs de Motown, mais ce qui est sûr c’est que Dwane est probablement ravi de sa nouvelle situation. En effet, alors qu’il avait réalisé une magnifique saison à la tête des Raptors, le coach de la franchise canadienne se faisait violemment sweeper en demi-finale par les Cavs et son éviction tombait dans la foulée. Un renvoi immédiat qui poussait Casey vers la case Pole Emploi, sauf que l’intéressé a joliment rebondi sur le marché des coachs. Les Pistons, qui eux se débarrassaient de Stan Van Gundy en début de printemps, avaient besoin d’un nouvel homme fort aux commandes de leur effectif et avec un management en transition il fallait au moins assurer un entraîneur avant l’arrivée de la Draft. C’est donc suite à quelques jours de flirt et de négociations que les deux camps se sont entendus, le chômage de Dwane ne durant qu’un petit mois. Adrian Wojnarowski au rapport, le gourou d’ESPN indique ce lundi que Detroit a fait parapher un contrat de 5 ans à son nouveau stratège, ce qui donnera une assez chouette flexibilité à Casey. Petit bonus non-négligeable, Blake Griffin et Andre Drummond sont tous les deux sous contrat longue-durée, donc on va bouffer ce trio pendant longtemps si vous êtes fans des Pistons.

Concernant la franchise, justement, une page se tourne et une nouvelle va s’écrire avec un homme fort au poste de pilotage. Casey, qu’on l’apprécie ou non, est un fin formateur, qui a développé un paquet de belles têtes au Canada. DeMar DeRozan, Kyle Lowry, Jonas Valanciunas, Terrence Ross, Bismack Biyombo, et le trio VanVleet-Wright-Anunoby de cette année, c’est en grande partie à son crédit. Dwane a également montré, par périodes, qu’il pouvait s’adapter et s’ajuster, quitte à revoir totalement ses rotations et sa vision de son équipe, comme en témoigne le jeu des Raptors entre la saison 2017 et celle de 2018. Malheureusement, l’entraîneur est aussi un homme critiqué pour son manque de poigne quand les affaires se compliquent, son autorité et la discipline offensive de ses joueurs pouvant parfois faire défaut. Ceci étant dit, nous ne pouvons nous baser que sur ce qui vient de se passer à Toronto, et donc soupirer quand on voit la triste sortie des derniers Playoffs. Mais l’homme a une revanche à prendre, et il aura de quoi bosser dès la saison prochaine : Blake Griffin et Andre Drummond à l’intérieur, un nouveau meneur à aller chercher si Reggie Jackson n’est pas conservé, rien qu’avec ça niveau talent tu peux taquiner des cylindrées de l’Est. Le plus important, désormais ? Savoir avec quel management Casey va bosser, car il y a du gros recrutement à effectuer dans l’effectif des Pistons. S’il est bien armé, on en connaît un qui voudra montrer tout son talent en créant la raquette la plus infernale de toute sa conférence.

Même homme, mais nouveau challenge. Dwane Casey reste en NBA, reste dans la Conférence Est, et va pouvoir se retrousser les manches dès aujourd’hui : les Pistons ont besoin d’un leader charismatique, capable de bien mettre en avant le duo Griffin-Drummond. Les clés sont entre ses mains, au boulot.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top