Playoffs NBA

Flashback Finales NBA 2016 – Game 4 : Draymond Green gâche la victoire des Warriors

Les Finales NBA de 2016 représentent l’un des plus grands exploits du basket américain. Le premier titre de l’histoire de Cleveland face à la meilleure équipe de saison régulière de l’histoire a été marqué par de nombreux rebondissements tout au long de la série. Pourtant, le début était à sens unique. Le rouleau compresseur des Warriors écrasait des Cavs sans solution au départ mais qui avaient réagi en retournant chez eux.  Retour sur le Game 4 de cette série qui aurait dû tuer ces Finales.

Match serré mais le money time est pour les Warriors

Au moment de se retrouver à Cleveland le 10 juin 2016, rien n’était encore joué entre les coéquipiers de Steph Curry et ceux de LeBron James. Si les Warriors avaient littéralement marché sur leurs opposants à l’Oracle (104-89, 110-77), les Cavaliers s’étaient repris au moment de revenir dans l’Ohio. Le Game 4 face à leurs fans devait alors leur permettre de recoller à deux partout. La rencontre est tendue tant l’enjeu est primordial, une victoire de l’un ou de l’autre orientera la suite de le série. Les deux escouades se rendent coup pour coup dans la première reprise et les Californiens mènent d’une courte tête (29-28). Les stars sont au rendez-vous, les Splash Brothers sont intenables et Kyrie Irving et le King font l’effort pour prendre le dessus juste avant la pause. Les Cavs mènent de cinq unités et sont dans le coup pour recoller dans ces Finales (55-50). Mais la deuxième mi-temps va tourner complètement à l’avantage des hommes de Steve Kerr. Les mots de ce dernier, entre deux gorgées de Gatorade, y ont sans doute été pour beaucoup. Emmenés par un Draymond Green plus à l’aise en défense qu’en attaque ce soir-là (12 rebonds, 3 contres et 2 interceptions pour 9 points), les Warriors vont mettre le verrou sur l’attaque des Cavs. Avec 22 pions encaissés dans le troisième quart, les champions 2015 reprennent le lead avant les dernières douze minutes (79-77). Petit à petit Steph et sa bande distancent les hommes de l’Est au cours de l’ultime reprise et sur un dernier tir primé du Chef Curry, les gars de la baie mènent de dix points avec 3 minutes 30 à jouer (96-86). Trop pour les Cavs qui s’inclineront finalement 108-97 après une dernière minute interminable à coup de lancers-francs. Les Warriors font l’écart, 3-1 dans la série. L’écroulement viendra après ce match notamment à cause d’un fait de match en fin de ce Game 4.

Draymond Green montre son vrai visage

En effet, si les Dubs avaient mis tout Cleveland à terre grâce à cette win déterminante, l’histoire de ces Finales s’était surtout joué à trois minutes de la fin. Petit rappel du contexte : les Warriors maîtrisent et ont fait plier leurs adversaires à la faveur d’une défense de fer (42 points encaissés en deuxième mi-temps) et d’un Curry en furie (38 points à 7/13 du parking). A ce moment-là, celui qui était sûrement le meilleur joueur des Dubs depuis le début de la série, Draymond Green, va en profiter pour montrer son mauvais visage. Si le bonhomme est un basketteur exceptionnel des deux côtés du terrain, son attitude peut parfois être insupportable. La victoire semble prendre la direction des champions en titre, +10 et moins de deux minutes à jouer, et dans un moment de câlin avec BronBron, Dray va se retrouver à terre. En se relevant le natif du Michigan va asséner un joli coup dans les parties du Chosen One. Une action bête aux conséquences lourdes plus tard dans la série. On ne touche pas au Roi et la NBA suspendra l’intérieur fantasque pour le prochain match dans l’Oracle. Cela relancera les Cavs et d’une victoire essentielle pour le titre, les Warriors passeront à la toute dernière sur ces Finales.

Ce Game 4 des Finales 2016 aurait dû, à travers la victoire de Warriors 108-97, signifier la fin du suspense dans cette série. Que nenni, le sale caractère de Draymond et la sanction de la NBA qui suivra en auront décidé autrement. Suite à ce succès dans l’Ohio, les coéquipiers d’un Stephen Curry en mode pyromane sur ce match perdront les trois prochains pour être les premiers à se voir remonter un 3-1 lead en Finales.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top