Warriors

Stephen Curry, meilleur sniper de l’histoire des Finales : un record de plus, la liste commence à être longue !

Stephen Curry

Mais où s’arrêtera-t-il ?

Source image : NBA LEAGUE PASS

En claquant neuf tirs du parking la nuit dernière dans le Game 2 des Finales NBA, Stephen Curry a battu le record de Ray Allen pour le grand nombre de paniers à trois points marqués en un match. Il est aussi devenu le sniper le plus prolifique à ce stade de la compétition.

Battre un record NBA, c’est toujours un moment spécial. Mais en battre deux, en l’espace d’une seule rencontre, qui plus est en Finales, c’est encore mieux. C’est ce qu’a réalisé Stephen Curry lors de la deuxième manche contre les Cleveland Cavaliers. Il y a donc celui de Ray Allen qui est tombé, mais Baby Face Killer a également effacé des tablettes celui d’un certain LeBron James, son adversaire du soir. Avant le match, le compteur du King affichait 83 shoots du parking marqués, tandis que celui de Baby Face Killer était bloqué à 81. Désormais, ce dernier en est à 90, soit cinq de plus que James, auteur de deux tirs primés dans la partie. Evidemment, étant donné que les deux joueurs sont toujours actifs, rien n’est gravé dans le marbre mais on voit mal le Chosen One rattraper Curry vu le rythme infernal auquel avance la gâchette de Golden State. Il a fallu seulement…20 matchs à Steph pour atteindre un tel total, tandis que LeBron a déjà 47 rencontres de Finales NBA derrière lui. En d’autres termes, le numéro 30 des Warriors devrait squatter longtemps la première place. Ces deux nouveaux records complètent une liste déjà bien fournie. Depuis le début de sa carrière, Stephen Curry a repoussé les limites à de nombreuses reprises, que ce soit en saison régulière, en Playoffs ou en Finales.

Peut-être le plus significatif est celui qu’il a établi lors de sa campagne de MVP en 2015-2016, avec 402 tirs du parking ! Il remplit même le podium à lui tout seul puisqu’il occupe aussi la deuxième et la troisième place. Aucun autre joueur dans l’histoire de la NBA n’a atteint la barre des…300. Cela vous montre un peu à quel point ce mec évolue dans une autre galaxie. Il détient également le record du nombre de trois points marqués dans un match avec 13 réussites. C’était en saison régulière, le 7 novembre 2016 contre les New Orleans Pelicans. De plus, il est le recordman du nombre de saisons en tête de la ligue au niveau des tirs primés inscrits. Entre 2012-2013 et 2016-2017, il a survolé la concurrence dans cette catégorie. En Playoffs, il est celui qui a réussi le plus de shoots derrière l’arc dans une seule et même campagne, à égalité avec…son pote Klay Thompson. Les Splash Brothers ont chacun inscrit 98 trois points, avec une année de décalage (2015 pour Steph, 2016 pour Klay). Aujourd’hui, Curry en est à 370 au total en postseason, soit quinze de moins que le leader all-time Ray Allen. Encore un chiffre qui risque de tomber prochainement. Enfin, on peut parler aussi de ses Finales 2016, où il n’a pas été à son meilleur niveau mais où il a tout de même planté 32 tirs du parking en sept matchs. Personne n’était monté aussi haut dans une série de Playoffs. Bref, ça en fait des records ! Allez, voici un petit récapitulatif pour vous y retrouver.

En saison régulière :

  • Record du nombre de trois points marqués en une seule saison : 402 (2015-2016)
  • Record du nombre de trois points marqués en un match : 13 (7 novembre 2016)
  • Record du nombre de saisons avec le plus de trois points marqués : 5 (2012-2013 à 2016-2017)

En Playoffs/Finales NBA : 

  • Record du nombre de trois points marqués en une seule campagne de Playoffs : 98 (2015, à égalité avec Klay Thompson)
  • Record du nombre de trois points marqués dans un match de Finales NBA : 9 (3 juin 2018)
  • Record du nombre de trois points marqués dans une série de Playoffs/Finales NBA : 32 (Finales 2016)
  • Record du nombre de trois points marqués en Finales NBA : 90 (2015 à 2018)

A ça, vous ajoutez une multitude de records de précocité et des séries de folie. Comme vous pouvez le remarquer, la liste commence à être longue. Le meilleur shooteur de l’histoire, c’est lui et personne d’autre.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top