Warriors

Stephen Curry a encore été grand : 33 points à 9/17 du parking, record des Finales dans la popoche

Stephen Curry

Un dimanche habituel au bureau pour Steph.

Source image : NBA League Pass

Déjà à son avantage durant le Game 1, Stephen Curry a encore fait très mal aux Cavaliers cette nuit en sortant une performance de haut niveau, ponctuée par un nouveau record à trois points. Bref, une soirée parfaite pour Baby Face Killer.

Quand il joue comme ça, il n’y a pas grand chose à faire. Cette nuit, dans la deuxième match de la Finale opposant les Warriors aux Cavs, Stephen Curry a fait du sale, et Cleveland a subi. Avec 33 points, 7 rebonds et 8 passes décisives (à 11/26 au tir dont 9/17 derrière l’arc), le sniper de la Bay Area a bien rempli la feuille de stats. Il a non seulement joué juste mais il a surtout dégoûté la bande à LeBron James, incapable de trouver la solution pour le contenir. On pense évidemment à ce tir du parking improbable en fin de possession dans le quatrième quart-temps, où il envoie une prière qui fait switch. On pense aussi à ce trois points avec la faute dans le corner, deux minutes plus tard, toujours dans la gueule de ce pauvre Kevin Love. Ce genre de paniers, ça vous mine le moral, ça vous coupe les jambes, ça vous donne envie de changer de sport. Tout au long de la rencontre, Curry a répondu présent quand Cleveland se rapprochait. Les Cavaliers, même s’ils ont perdu de quasiment vingt points, ont été accrocheurs pendant ce match. Durant les trois premiers quart-temps ? Ils n’ont pas lâché.

Mais Steph a toujours été là pour briser les espoirs adverses…

En fin de première mi-temps, c’est lui qui permet aux Dubs de retourner aux vestiaires avec un avantage de 59-46, grâce à deux missiles derrière l’arc. Et dans la dernière période, c’est encore lui qui met définitivement son équipe à l’abri en prenant feu (16 points à 5/5 from downtown dans le quatrième).

Cerise sur le gâteau, Stephen Curry a également battu un nouveau record NBA, lui qui en possède déjà tellement dès qu’on parle de trois points. Avec neuf shoots du parking rentrés, il a dépassé Ray Allen pour le plus grand nombre de tirs primés marqués dans un match de Finales NBA. Jesus Shuttlesworth s’était arrêté à huit lors du Game 2 des Finales 2010 contre les Los Angeles Lakers. Chapeau bas ! Avec cette grosse performance, la deuxième consécutive dans ces Finales, et ce record en prime, Baby Face Killer est bien parti pour remporter son premier trophée de MVP des Finales. Pour rappel, malgré ses deux bagues remportées en 2015 et 2017, il n’a jamais été élu meilleur joueur de la série. Lors de son premier titre avec Golden State, c’est Andre Iguodala qui avait raflé la mise. Curry n’avait pas réalisé une mauvaise série cette année-là mais il n’était pas assez régulier, tandis qu’Iggy avait fait la diff’ une fois qu’il était intégré dans le cinq de départ par Steve Kerr. Une année plus tard, lors de la défaite des Warriors contre les Cavaliers, il est carrément passé à côté après une saison régulière monstrueuse. Il s’est rattrapé il y a un an en sortant des Finales ultra propres pour son deuxième titre, sauf que Kevin Durant était juste sur un nuage. Impossible de ne pas récompenser ce dernier vu son niveau exceptionnel face à LeBron James. Mais aujourd’hui, c’est clairement Steph qui est favori. Il a sorti deux gros matchs, il a battu un record, et son équipe mène 2-0. What else ?

Désormais, il va devoir boucler la boucle. Il reste deux victoires à aller chercher pour la bague, deux gros matchs à sortir pour le titre de MVP. Let’s go kid.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top