Warriors

Les notes de Warriors – Cavs, Game 2 : JaVale McGee a remporté le duel des génies face à Gérard

J.R. Smith - Gérard - beIN Sports

« Attention les gars, je vous prépare une surprise pour le Game 3 »

Source image : BeIN SPORTS

Envoyez les notes du Game 2 entre les Cavs et les Warriors et sans vous spoiler… ça sent le redoublement pour quelques zozos. Et pour ceux qui préfèrent un résumé dans les règles du lard, rdv ici.

___

WARRIORS

JaVale McGee (8) : titularisé car on ne devient pas champion sans un futur Hall Of Famer au poste 5, JaVale a transformé tous ses ballons en lingots d’or. Sa tête d’ébahie perpétuel nous donne la banane en pleine nuit, sa queue de rat a sa place dans les musées, on aime tout simplement ce mec d’un amour incommensurable.

Stephen Curry (8) : il a explosé un record de plus, il a challengé Hanouna niveau danse de l’épaule et il a en a mis plein les dents aux défenseurs de Cleveland pendant 38 minutes. Beaucoup de déchet (11/26) mais c’est ce Curry-là qui nous enjaille depuis quatre ans. Le MVP des Finales est au coin de la rue, y’a plus qu’à se baisser pour le ramasser.

Shaun Livingston (8) : encore une fois parfait, c’est lui qui gère de main de maître la second unit en l’absence d’Andre Iguodala. Ce cinglé n’a toujours pas raté de tir en Finale. Comme James Harden me direz-vous, enfin on s’est compris.

Kevin Durant (8) : beaucoup plus appliqué qu’au Game 1, Keilledi n’a pris que quatorze tirs mais il en mis dix. Un pourcentage à faire pâlir un Kidd-Gilchrist surentraîné, des perfs de MVP des Finales, dommage que l’autre fou soit encore plus chaud que lui.

Klay Thompson (7) : la propreté infinie chez ce garçon. Il a cette fois-ci évité les tacles glissés et s’est concentré sur ce qu’il sait le mieux faire, à savoir faire admirer son bouc de fermier derrière la ligne à trois-points. 8/13 au tir, quatre dribbles posés, soirée réussie.

Draymond Green (7) : assez invisible en attaque, mais alors en défense… Vous pensiez que c’était le chien de votre voisin qui jappait pendant votre pause caca de la mi-temps ? Non, c’était juste Draymond qui secouait ses teammates. Incroyable d’intensité, va très vite falloir le vacciner contre la rage. Ou pas.

David West (7) : son premier match avait été d’une dégueulasserie sans nom, le second a été beaucoup plus sérieux. Thug life en défense, baraka en attaque, Davidou a passé une belle soirée et nous a fait oublier un temps qu’il avait vendu son âme deux étés de suite. A chacun ses records.

Jordan Bell (6) : onze minutes de bonne facture. Attention les yeux quand le gamin saura lire et écrire, le freak a tout pour devenir l’une des Next Best Things de Golden State. Ding dong.

Kevon Looney (5) : il a enfin dégagé du cinq pour laisser place à un All-Star. Son rôle en sortie de banc lui correspond mieux et s’il n’a rien fait de mal, il n’a finalement pas fait grand chose tout court.

Nick Young (2) : quatorze minutes, cinq pâtés en croûte envoyés. Ça fait plus d’une tranche toutes les trois minutes, faut aimer la charcuterie.

Andre Iguodala (1) : très mauvaise note pour Iggy car si l’on se rend compte que les Warriors n’ont absolument pas besoin de lui, on a aussi pu apprécier quelques poils et cheveux blancs traîner sur sa peau. Sur la vie des gosses on l’a pris pour Dell Curry.

Zaza Pachulia (-) : rentré dans le garbage time, il avait pourtant l’air fatigué de son match. Cardio à zéro, bienvenus chez les lourdos.

Quinn Cook (-) : rentré dans le garbage time, Quinny était saignant comme un bon steak. Mériterait peut-être plus de minutes mais le duo Curry/Livingston nous souffle que le petit eut déjà partir en vacances.

Patrick McCaw(-) : rentré dans le garbage time mais lapin vu.

Steve Kerr (7) : il nous a enjaillé en relançant JaVale dans le cinq et il a laissé ses joueurs gérer le reste. Toujours cette impression que même Earl Watson pourrait être un bon coach avec cette équipe, difficile de juger du boulot de Stevie.

CAVS

LeBron James (7) : une nouvelle fois au four, au moulin et à tout ce que vous voulez d’autre, LeBron a parfois paru effacé mais termine quand même avec des stats rondelettes. Il a raté pas mal de tirs faciles en première mi-temps et Tyronn Lue devrait en profiter pour propulser Jordan Clarkson option numéro un de son équipe.

George Hill (6) : une belle production offensive et une grosse guerre livrée en défense à Stephen Curry. Une belle intensité et pas grand chose à se reprocher, car dans ces soirées-là tout le monde danse même le DJ même Tony Allen et Patrick Beverley passeraient pour des plots face à Steph.

Tristan Thompson (6) : il s’est gavé sur les caviars de LeBron et il a apporté un peu de hustle dans la peinture. C’est tout ce qu’on lui demande, ça se saurait s’il était capable d’éradiquer la paix dans le monde.

Kevin Love (5) : il a pris un coup de chaud en attaque après la mi-temps et a globalement tenu le choc dessous, mais on ne peut lui mettre plus que la moyenne… car les bourrasques qu’il a pris en défense sont tout aussi impressionnantes. La moitié des points de Stephen Curry est pour lui (on dit pas que c’est facile attention) et sa défense sur pick était digne de l’Équipe de France face à l’Espagne. Bipolaire le type.

Kyle Korver (3) : plus le temps passe, plus il se transforme en Kyle Singler. Pas la match-up idéale pour lui ? Une gastro qui couve ? Kyle n’est pas bien et ça se voit, alors il tente de filer un coup de main en défense et il ne s’en sort d’ailleurs pas mal.

Larry Nance Jr. (5) : moins de temps de jeu donc moins d’exposition, mais Larry a quand même eu le temps de déployer ses ailes pour prendre six rebonds. On attend son petit nez en trompette de retour un peu plus haut dans la rotation à domicile.

Jeff Green (3) : il n’a cette fois-ci pas réussi à freiner Kevin Durant comme il l’avait fait au Game 1. Et comme il n’a pas été bien bon non plus en attaque, ça part sur un redoublement avec DM obligatoire à bosser. Et on ne parle pas des nudes qu’il reçoit mais bien de devoirs à la maison.

J.R. Smith (2) : toujours un œil sur le tableau d’affichage, on se demande bien pourquoi. Le Gérard narmol était de sortie cette nuit, le genre de Gérard à 2/9 qui sourit quand il réussit à toucher le cercle. Still loving you.

Jordan Clarkson (-40) : toujours aussi dégueulasse, on se dit carrément qu’on aurat notre place en Finales NBA tellement il est nul.

Ante Zizic (-) : il a mis un tir pendant le garbage. HélicoZizic.

Jose Calderon (-) : un tear drop façon grand-père de Tony et un cross aussi rapide que l’ascenseur Stana de ta grand-mère. Le pire dans tout ça, c’est que José devait être crevé après son match.

Cedi Osman (-) : rentré pour huit secondes en fin de premier quart-temps et on cherche encore à savoir pourquoi. Rentré pour la dernière minute parce que c’est la tradition quand les Cavs prennent une branlée.

Rodney Hood (-) : il s’est fait son street perso pendant quatre minutes. Plus on le voit plus on est tristes pour lui, plus on le voit plus on se dit qu’il pourrait bien en coller une à son coach avant la fin des Finales. Thug in the Hood.

Tyronn Lue (-) : il a pris une technique. Grosse feuille de stats.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top