Commercial

Magnifique : la dernière pub de LeBron James signée Nike, autour d’un tatouage magique

Au sommet de son art et de ses pouvoirs, LeBron James peut regarder en arrière et apprécier quelques secondes tout son travail accompli : c’est justement ce que Nike a fait, dans son dernier spot en hommage au King.

Ceux qui ont vécu l’arrivée du phénomène en NBA se souviennent de la hype, immense, entourant ce garçon au prénom si particulier. LeBron… LeBron ? LeBron. Observé par les coulisses de la planète basket lorsqu’il était au lycée, le jeune freak de l’Ohio s’apprête à rejoindre les pros quand le magazine Sports Illustrated lance sa dernière édition avec une couverture sensationnelle. James, balle main droite, main gauche tendue, la bouche grande ouverte et un énorme « CHOSEN ONE » souligné en rouge, l’effet est immédiat. Tout le monde s’arrache l’exemplaire et les regards se démultiplient vers ce joueur aux qualités hors du commun. Chosen one ? L’élu, pour les amoureux de la langue de Shakespeare. Un surnom ô combien culotté, que peu de monde assumerait. Peu de monde, mais LeBron en fait partie. La confiance coule dans ses veines, les dieux du basket veillent sur son avancée, tout est fait pour que lui et lui seul domine tous les aspects du basket comme aucun autre joueur ne l’a fait avant lui. C’est donc ce tatouage que LeBron va se faire, sur le dos, en plein été 2002 du côté de Las Vegas. Chosen One, un surnom qu’il va difficilement assumer à ses débuts en NBA, les critiques fusant sur ce joueur qui « ose » s’autoproclamer ainsi. Sauf qu’aujourd’hui…? Il n’y a plus rien à dire, James est l’élu du basket et Nike a donc décidé de faire un quick hommage à l’ailier en pleines Finales NBA. Le rendez-vous a lieu chez le tatoueur, un jeune LeBron timide mais confiant prêt à se faire encrer. La suite, c’est signé Willie Hutch et l’inoubliable « I Chose You ».

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top