Suns

Attention, grosse surprise : les Suns devraient finalement conserver leur first pick

Pelicans choc wtf

Asseyez-vous bien.

Source image : Zimbio

Les blagues les plus courtes sont les moins longues, n’est-ce pas Ryan McDonough ? Après avoir laissé planer le doute d’un possible transfert de son first pick, le GM des Suns aurait mis fin à la plaisanterie de l’été. En même temps, quelqu’un y avait vraiment cru ?

Pas besoin d’être Adrian Wojnarowski pour savoir que Phoenix n’échangera pas son premier choix de Draft ou alors contre une super megastar. Le contraire serait une immense surprise puisque c’est la première fois de l’histoire des Suns qu’ils décrochent le privilège de choisir avant tout le monde leur pépite. Mais bon, tout GM qui se respecte ne doit pas dévoiler ses plans trop tôt. Et ça, Ryan McDonough l’a très bien compris puisqu’il avait laissé penser qu’un transfert était envisageable. Il va pas nous la faire, c’est juste un moyen pour que les autres franchises se lèchent les babines et envoient des petits textos contenant des offres de trade. Histoire de voir ce que les autres GM sont prêts à mettre sur la table pour s’attirer les services d’un des deux cracks, Luka Doncic et DeAndre Ayton. On n’est jamais à l’abri qu’un général manager prenne un coup de chaud cet été et décide d’envoyer son meilleur joueur pour avoir le first pick. Mais après avoir laissé mariner pendant une petite semaine, McDonough aurait mis fin à cette bonne blague et souhaiterait, contre toutes attentes (lol), conserver son premier choix de Draft. C’est en tout cas ce qu’a rapporté Scott Bordow de chez The Arizona Republic, après une discussion avec RM vendredi.

Quelle surprise ! Alors ça, on ne s’y attendait vraiment pas… D’autant plus lorsque cette cuvée propose ce que l’on appelle des game changers, c’est-à-dire des gars qui peuvent changer le futur de la franchise. Et la Draft 2018 devraient en amener au moins deux (sans compter un Michael Porter Jr. blessé, dont le potentiel est sûrement supérieur à tous les autres) en les personnes de DeAndre Ayton et Luka Doncic. Il y a pire comme choix à faire ! Entre le mec du coin qui a tourné à 20 points, 11,6 rebonds et 1,9 block lors de sa première saison en NCAA avec Arizona et un Slovène champion d’Europe avec sa sélection nationale et vainqueur de l’Euroligue en devenant par la même occasion le plus jeune MVP de l’histoire de cette compétition, il y a de quoi hésiter. En termes de talent, les deux n’en manquent certainement pas, mais c’est au management et au front office de choisir quel type de doublette les Suns veulent former avec Devin Booker. Soit une relation poste 2 – poste 5 du feu de Dieu avec Ayton à la Kobe-Shaq des années 2000, soit une ligne arrière de folie copiée sur le modèle des Splash Brothers avec Doncic. Il suffit de rajouter un Josh Jackson qui fait le boulot des deux cotés du terrain à tout cela et vous obtenez très vite une triplette de gros calibre, du moins pour les années à venir.

Notre ami Ryan a surement provoqué quelques excitations chez certains d’entre nous et chez certains GM mais, comme on pouvait s’y attendre, les Suns devraient garder leur first pick. Américain ou Slovène, dans tous les cas, il y a de quoi remettre la franchise sur de bons rails afin de quitter le désert du tanking…

Source texte  : The Arizona Republic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top