Cavaliers

Preview Game 6 Cavaliers – Celtics : plus aucun joker pour Cleveland, il va falloir assurer

LeBron James Kevin Love Cavaliers

Game Six, les deux meilleurs mots du basket américain après Game 7…

Source image : YouTube - TNT

C’est au cours de ces matchs que l’histoire s’écrit. Les Game 6 de série de Playoffs sont de véritables événements, car ils pourraient autant se terminer par l’élimination d’une équipe que par l’annonce d’un Match 7 à double tranchant. Ce soir, ce sont les Cavaliers qui sont dos au mur, et c’est toute une équipe qui doit step up à partir de 2h30 du matin.

Dans la cinquième confrontation entre les Cavs et les Celtics, la logique a été respectée. Pas encore de défaite au TD Garden pour Boston cette année en postseason, et un avantage 3-2 gagné à la sueur de leur front, contre des Cavaliers bien trop justes. 83 points seulement pour la team du King, qui n’a pas su trouver les armes offensives pour outrepasser les barbelés disposés autour de la raquette verte. Le roi n’a pas non plus été transcendant, avec 26 points certes, mais à 1/6 du parking, 6 pertes de balle, et le sentiment bizarre qu’il avait l’air bien crevé en fin de match. Cette même logique voudrait toutefois que le retour à la Quicken Loans Arena soit fatal pour les C’s, qui ne semblent pas avoir réglé leurs problèmes de tourista quand il s’agit de s’éloigner du Massachusetts. Mais il suffirait d’un match pour que la tendance négative cède la place à une qualif des hommes de Brad Stevens pour les Finales en six matchs.

# La clé du match : la logique de la série et LeBron James 

Souvenez vous, au premier tour, Boston affrontait Milwaukee, et le même schéma que celui que nous sommes en train de voir s’était dessiné. Deux victoires au TD, suivies de deux défaites, une autre victoire, autre défaite, et Match 7 à Boston. Nos yeux ébahis à la simple annonce d’un Game Seven seraient donc encore plus grands ouverts si cela arrivait en Finales de Conférence. Mais pour cela, Cleveland va devoir confirmer ses deux succès acquis à la Q, en remportant le Game 6 à la maison. Vous ne trouvez pas qu’on a déjà vu ça ? LeBron en Match 6, face à l’élimination contre Boston, ses plus grands rivaux ? Vous avez bonne mémoire. 2012, Finales de Conférence Est, Heat contre Celtics. Pouvez-vous nous rappeler ce qu’il en a découlé ? Une ligne de stats légendaire à 45 points, 15 rebonds et 5 assists pour le King, pour forcer une dernière rencontre et finalement se qualifier. On peut également citer la campagne 2008 avec Cleveland, cette fois en demi-finales de Conférence, qui a vu le Chosen One planter 32 points et prendre 12 rebonds en Game 6 pour aller forcer un dernier duel de titan contre Paul Pierce. Vu le niveau d’LBJ depuis le début des Playoffs, on est prêts à parier qu’il pourrait nous gratifier d’un autre exploit. Attention cependant à ne pas trop se reposer sur lui, car il a eu l’air rincé en fin de Match 5, voyant que ses coéquipiers n’avaient (encore une fois) pas le niveau.

Win or stay home pour Cleveland ce soir. Une victoire signifierait un main event de folie dans la nuit de dimanche à lundi. Une défaite ferait monter les jeunes Celtics sur le dernier flanc de la montagne NBA, privant au passage LeBron James de la grimper pour la huitième fois de suite. 2h30, cette nuit, préparez le café et les défibrillateurs.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top