Rockets

Officiel : Chris Paul sera absent du Game 6 pour les Rockets, coup de massue à Houston

chris paul
Source image : YouTube

On en parlait ce matin avec inquiétude, la confirmation est tombé aux alentours de 18h30 via Shams Charania de chez Yahoo Sports : les Rockets devront faire sans Chris Paul au Game 6 des finales de conférences.

Transpiration time à Houston

La douleur était trop importante, le risque trop grand. Avec un avantage de 3 à 2 dans cette ultime série face aux Warriors, le management de Houston et son staff médical n’avait pas 36 000 choix. Soit il fallait forcer Paul à jouer en déplacement à Golden State et donc risquer une aggravation de la blessure à la cuisse, soit il fallait jouer la carte sagesse et donc faire sans Chris pour le prochain match. Touché à la jambe gauche dans le money-time du Game 5 remporté par les Rockets, le meneur avait quitté les siens avec une mine décomposée, sentant que quelque chose de sérieux venait de se produire sur ses cannes. Mike D’Antoni, en porte-parole de son poulain, était le premier à parler d’inquiétude dans la tête de l’intéressé. Ce qu’il fallait surtout voir, c’est si le corps allait bien répondre une fois la nuit passée. Quelques cachetons enfilés et un long sommeil enregistré, CP3 s’est réveillé ce vendredi et a été immédiatement checké par le staff médical des Rockets. Une fois les premières rumeurs pessimistes tombées, il n’y avait qu’à attendre la confirmation officielle, et elle est arrivée dans la foulée : pas de Chris Paul pour le Game 6, Houston devra donc faire sans son mini-général. Une nouvelle ô combien difficile à digérer pour un groupe qui n’a jamais été aussi proche de réaliser son rêve ultime : atteindre les Finales NBA en marchant sur les Warriors. Aujourd’hui, la tâche se complique.

Comment faire sans Chris Paul ?

Non pas que la bande à PJ Tucker soit incapable de s’imposer à l’Oracle Arena, s’il y a bien une équipe de bornés capable de se ramener avec le couteau entre le dents à Oakland ce samedi, c’est celle-ci. Mais un peu de réalisme ne fait pas de mal, même quand ça touche l’arrière de la cuisse : Chris Paul en moins, c’est comme enlever un bras à un homme. Houston a atteint le next step dans son évolution en ajoutant un créateur serein aux côtés de James Harden. Retirer cette option au barbu, c’est rendre l’attaque texane nettement plus prévisible et les situations de fin d’horloge nettement plus compliquées. Cela s’est d’ailleurs vu sur les deux derniers matchs remportés par les Rockets, CP3 a sauvé maintes fois les siens en étalant sa classe, son expérience et son calme, quand cela ne rentrait pas forcément pour le barbu. Cette fois, El Barbudo n’aura pas le choix, il faudra envoyer une performance exceptionnelle pour choquer toute la planète basket. Son 5/21 au tir avec un magnifique 0/10 à distance ne peut se reproduire. Sinon ? Golden State pourra reprendre confiance, remporter le Game 6, et potentiellement aborder le Game 7 avec le torse bombé. Quant à Paul, on peut croire qu’il sera mis au repos pour justement répondre présent en cas de G7, il sera en tout cas primordial de surveiller les progrès du vétéran jusqu’à lundi soir… si la série va jusqu’en sept rencontres.

Mission impossible pour Houston ? Non, mais sacrément compliquée. Les Rockets vont devoir faire sans Chris Paul au Game 6, c’est l’heure ou jamais pour que le MVP de la saison 2017-18 nous claque la performance de sa life.

Source : Yahoo Sports

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. Maxime

    25 mai 2018 à 20 h 03 min at 20 h 03 min

    Alala c’est foutue warriors ont quand même un cul bordée de nouille , à chaque fois qu’il y a un soucis face à une équipe, hop une blessure… et dire que ont vas faire de cette équipe une des meilleures all-time c’est désolant.

  2. Takeya

    26 mai 2018 à 12 h 31 min at 12 h 31 min

    Honnêtement, je ne vous en voudrai pas si vous faites juste un copié/collé de votre news du 21 mai « Les Warriors mettent la fessée aux Rockets : 126 à 85, dans le jargon on appelle ça une branlée ».

    Faudra juste un peu changer les chiffres.

    Dommage… j’arriverai directement dans le dernier quart temps pour voir qu’il n’y a pas de surprise et je zapperai le match.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top