Rockets

Chris Paul n’en a pas fini avec ses douleurs, cette fois au pied : va falloir serrer les dents mon grand

chris paul

Tu peux jouer un match sur un pied, mais pas 15…

Source Image : Youtube

Victorieux du Game 4 face aux Golden State Warriors dans un match acharné, les Rockets ne sont pour autant pas si rassurés quant à l’avenir de leur série. Les douleurs au pied de Chris Paul y sont pour beaucoup…

CP3 joue un peu sur une jambe depuis le début de la série. Après une alerte au mollet, c’est maintenant son pied qui fait souffrir le point guard des Fusées. Il n’est pas à 100% physiquement, mais il ne veut également pas subir une nouvelle élimination avant les Finales, à bientôt 33 ans. Il veut se procurer le scalp des Warriors, et ainsi connaitre la saveur du mois de juin en NBA. Pour ça, il faudra serrer les dents, et puiser au plus profond de son mental. Quand on lui pose la question, Paul reste évasif et change de sujet rapidement, notamment en répondant à Tim McMahon d’ESPN :

« On fera pour le mieux pour que ca se passe bien maintenant. Mais pour nous, ce n’est pas ce qui importe. Il s’agit de rentrer dans le match, de faire des stops et d’avoir bien joué quand on en a eu besoin. »

En effet, le Point God n’a pas fait que parler, il a joué, et l’a bien fait. Au Match 4, ultra important et à ne pas perdre, il délivre une prestation de haute volée, avec 27 points à 10/20 au shoot pour mettre fin à la streak de 16 victoires à domicile en Playoffs pour Oakland. Houston aura donc besoin de son meneur frais et dispo pour le reste de la série, s’ils veulent avoir une chance. Car sans lui, on ne sait pas si la franchise texane sera capable de quoi que ce soit, même s’ils atteignent les Finales NBA. C’est lui qui, quand Harden est un peu moins bien, a su prendre la team sur son dos. Dans une confrontation qui se finirait potentiellement en 7 matchs tant le débat est serré, il serait judicieux que Chris trouve un moyen de faire stopper définitivement ces douleurs, pour ne pas avoir de mauvaises surprises en cas de qualification. Le staff médical n’a pas encore émis de communiqué concernant l’état de santé de CP3, et le mystère plane. Mais l’ex-meneur des Clippers semble déterminé : rien ne pourra l’interdire de jouer le Game 5 ce soir.

L’avenir nous dira si Chris Paul saura faire taire ces douleurs, pour contribuer du mieux qu’il peut à la potentielle victoire de Houston contre Golden State. Attention toutefois à ne pas trop prendre de risque, car la douleur actuelle pourrait vite se transformer en blessure sérieuse, s’il n’est pas prudent…

Source Texte : Tim McMahon, ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Venum

    24 mai 2018 à 21 h 01 min at 21 h 01 min

    Allez Paulo, prends sur toi et sors nous un game historique ce soir, histoire de fermer la gueule à toute la baie. Houston Boston en voilà une finale qui a de la gueule. Marre de vos Warriors à la manque avec le travelo de KD en tête de gondole… et mes Cavs sont pas au niveau on le savait depuis le Christmas Day de toute façon mais big up quand même

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top