Lakers

Lonzo Ball est un élève assidu à la salle de muscu : le gamin veut jouer une saison complète

Lonzo Ball

No pain, no gain.

Source image : YouTube

Lonzo Ball applique les conseils des Lakers à la lettre. Le GM, Rob Pelinka, lui avait gentiment demandé d’aller soulever de la fonte pour prendre de la masse en vue de l’exercice 2018-19, l’aîné de la fratrie Ball s’y attelle sérieusement d’après son coéquipier, Kyle Kuzma.

Il était l’un des rookies les plus attendus de la dernière cuvée de Draft. Sa vision de jeu, son talent pour la passe, sa capacité à être all-around mais surtout l’omniprésence de son père LaVar Ball en faisaient l’une des principales attractions des Lakers Lakers cette saison. Avec 10,2 points, 6,9 rebonds et 7,2 caviars pour ses coéquipiers sur la régulière, Zo a démontré une partie de son talent malgré une adresse en berne à cause d’une mécanique à travailler (36% au tir et 30,5% depuis le parking). Au-delà de ce manque de réussite au scoring, le principal défaut du meneur californien concerne sa régularité dans l’effort. En ne disputant que 52 rencontres sur l’exercice à cause de blessures notamment à l’épaule, le second choix de Draft n’a pas pu s’exprimer à fond durant toute la saison. Ses performance lui permettant tout de même d’être nommé dans la NBA All-Rookie Second Team, Lonzo Ball allait devoir revenir à 100% pour le prochain exercice. Pour cela Rob Pelinka lui conseillait récemment d’aller à la salle de muscu cet été. Un conseil qu’il suit à la lettre d’après les propos de Kyle Kuzma aux micros d’ESPN.

« La régularité, c’est le plus important à la salle. Il est venu quasiment tous les jours où j’étais là. Il prend la musculation bien plus au sérieux et ça va l’aider à revenir plus vite et à disputer plus de matchs l’année prochaine. »

Son pote qui, lui, fait partie de la NBA All-Rookie First Team l’assure, Zo passe son temps à la salle et cela va l’aider à être plus consistant l’année prochaine. Faire 1 mètre 93 à la mène est un avantage sérieux mais dans cette ère où les meneurs sont de plus en plus athlétiques, il va falloir pousser de la fonte pour faire augmenter ses pauvres 86 kilos. Tout cela lui permettrait également d’avoir moins de pépins physiques et ainsi de pouvoir faire une saison complète pour laisser admirer toutes ses qualités. Lonzo est l’avenir de la franchise avec Kyle Kuzma et il doit faire évoluer ses points faibles rapidement pour faire progresser la franchise mythique de Californie. Au-delà du physique que le gamin de 20 piges prend très à cœur, il faudra aussi améliorer sa mécanique de tir pour apporter plus d’options à son jeu. Pour le moment, l’objectif est à soulever de prendre de la masse, attention les gros bras. Mais un Lonzo Ball un peu plus physique et avec une année d’expérience dans la Ligue sur 82 matchs, on veut voir ça direct.

Zo applique les  recommandations du board des Lakers et c’est bon signe pour l’avenir. Trop tendre pour défendre sur les gros meneurs et pour tenir une saison complète lors de sa première dans la Grande Ligue, l’aîné de la fratrie Ball s’envoie sous des barres de muscu et cela pourrait lui permettre d’exprimer tout son potentiel l’an prochain. No pain no gain Lonzo !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top