Rockets

Sur le banc des accusés : James Harden et Chris Paul, complètement dépassés par la tornade Warriors au Game 3 !

James Harden Chris Paul

Houston, we have two problems…

Source image : YouTube

En pleine confiance après la victoire convaincante lors du Game 2, les Fusées se sont violemment crashées du côté d’Oakland la nuit dernière, et se retrouvent désormais dans une situation bien inconfortable. Les leaders de Houston, à savoir James Harden et Chris Paul, ont particulièrement déçu. Comme un air de déjà vu.

Avant cette troisième rencontre à l’Oracle Arena, les Rockets avaient le momentum de leur côté. Une superbe prestation collective dans le Game 2, un Stephen Curry en galère, une équipe de Golden State pas vraiment à son meilleur niveau…bref, tout était réuni pour prendre potentiellement la main dans cette série qui ressemble à une Finale NBA avant l’heure. Et puis patatras, on a retrouvé les grands Warriors, on a retrouvé un Curry en mode MVP, et on a surtout retrouvé le mauvais visage de James Harden et Chris Paul. Au cours de leur carrière, le barbu et CP3 se sont forgés une réputation pas forcément très reluisante en Playoffs. Le premier a connu un certain nombre de trous d’air, que ce soit sous les couleurs d’Oklahoma City lors des Finales NBA 2012, ou avec Houston plus récemment. On pense évidemment à son Game 6 catastrophique face aux Spurs l’an dernier, où il donnait l’impression de jouer quasiment défoncé. On peut parler aussi de ce match éliminatoire en 2015, déjà contre Golden State en Finale de Conférence, dans lequel il a établi un record NBA pour le plus grand nombre de balles perdues en postseason. Quant au second, il a pris treize années pour enfin réussir à remporter deux séries de Playoffs d’affilée. Sur son CV, il y a notamment ce magnifique choke job des Clippers face aux… Rockets il y a trois ans, et ses nombreuses erreurs dans les dernières secondes d’un match crucial contre le Thunder en 2014. Cette réputation, Harden et Paul peuvent s’en débarrasser s’ils parviennent à sortir les Dubs et guider les Fusées vers le titre suprême. Mais la nuit dernière, ils n’ont rien fait pour l’arranger.

En effet, les deux stars texanes n’ont pas répondu aux attentes sut ce Game 3. Dans une rencontre aussi importante, ils devaient proposer leur meilleur basket afin de faire transpirer les Warriors, qui n’ont pas perdu un match de Playoffs à Oakland depuis le Game 7 des Finales 2016 contre LeBron James et les Cavaliers. Au lieu de ça, ils ont été littéralement médiocres, alors qu’il y avait la place pour faire quelque chose. Malgré la grosse branlée reçue, les Rockets auraient pu faire flipper Golden State s’ils avaient réalisé une première mi-temps plus accomplie, eux qui ont rejoint la pause avec seulement 43 points au compteur et un déficit de onze unités. Chris Paul, peut-être diminué par sa blessure à la jambe, n’a été que l’ombre de lui-même durant cette première période. Le désert ou presque au scoring, peu de création, de la maladresse, et surtout l’impression de ne pas avoir les jambes pour faire la différence. Il s’est ensuite un peu réveillé, mais c’était trop tard, la tornade Stephen Curry était déjà passée. Son pote du backcourt James Harden a lui été un poil moins mauvais, mais il a évolué à des années-lumière du niveau MVP auquel il a régulièrement joué cette saison. Souvent à la rue en défense (coucou Steph’, coucou Shaun Livingston), pas vraiment tranchant en attaque, le barbu n’a pas eu son impact habituel et n’a jamais su porter les siens quand ça allait mal. Au final, Paul et Harden ont totalisé à peine 33 points, à 12/32 au tir, dont 4/14 du parking. Ils ont également perdu six ballons à eux deux, alors que toute l’équipe de Golden State a fini avec seulement huit turnovers. Impossible de l’emporter dans de telles conditions.

Si une rencontre ne remet pas en cause l’excellente campagne de Houston et son backcourt, les Rockets auront besoin d’un James Harden et d’un Chris Paul au top pour espérer rebondir face aux Warriors. On les attend au tournant lors du Game 4, le match le plus important de la saison pour les Fusées.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top