Celtics

Marcus Morris est en mission rattrapage ce soir : « J’ai fait un boulot de merde en défense sur LeBron »

Marcus Morris

T’aimes pédaler ? Beh tu vas kiffer mon grand.

Source image : YouTube

Auteur de son match le plus sous-contrôle dans ce début de série face aux Celtics, LeBron a été rayonnant dans la victoire des siens au Game 3. Sauf que cette balade du samedi soir a très peu plu à un Marcus Morris en mission, qui veut reprendre son taf initial sur le cyborg d’Akron.

Un moment d’indiscipline, un seul, et vous pouvez vous retrouver dans la merde. Voilà ce qui se passe quand on affronte des superstars. Alors quand l’étoile en question est BronBron, il y a moyen de passer une soirée bien déprimante. Une branlée de 30 points imposée à Boston avec un King à 8/12 au shoot et seulement 3 balles perdues, c’est évidemment une thalassothérapie pour un joueur comme lui. Et c’est surtout la grande différence avec les deux premiers matchs de la série, qui ont vu une défense collective des Celtics se concentrer sur James pour lui rendre la vie dure. Game 1, un petit 5/16 au tir et 7 ballons perdus. Game 2, quelques 29 tirs tentés pour obtenir 42 points et 6 ballons perdus. On a précisé que Boston a remporté ces deux matchs ? D’une manière globale, les hommes de Brad Stevens ont respecté un plan de jeu précis pour faire face au meilleur joueur de notre planète, ce qui a permis aux Celtics de mettre un orteil en Finales NBA. Cela passait notamment par quelques fortes têtes, comme Jaylen Brown, Jayson Tatum, Semi Ojeleye… et Marcus Morris, autoproclamé LeBron-stopper avant le début de la série. S’il a ajouté les actes aux paroles avec de belles séquences au TD Garden, Momo était à la ramasse dans l’Ohio et il n’a pas cherché d’excuses devant les médias. Pour Morris, il faudra se rattraper ce lundi soir, en défense avant tout.

« J’ai fait un boulot de merde en défense sur LeBron. Il était trop à l’aise quand je défendais sur lui. Je me suis mis dans de sales positions à travers les écrans et je n’étais pas assez discipliné. On ne peut pas se permettre de jouer ainsi dans un match aussi important, et ils ont fait du très bon boulot pour mettre cette indiscipline en avant. Personnellement, je sais que je dois mieux jouer. J’ai regardé les vidéos des deux premiers matchs, la façon dont on a défendu sur eux et la façon dont j’ai défendu sur lui, et comme je l’ai déjà dit je pense avoir fait un boulot de merde sur LeBron. Il a imposé son rythme, c’est un grand joueur donc c’est ce qu’il doit faire, mais on doit corriger ça. […] Cette équipe qu’on a vu ce samedi, je suis sûr à 100% que ce ne sera pas la même présente ce lundi. »

Il est clair que pour une équipe qui s’est fait une grosse réputation pour sa défense, Boston n’a pas assuré sur le Game 3. Mais peut-on pointer uniquement Marcus du doigt et coller un viseur sur son front à quelques heures du Game 4 ? Non. Ralentir LeBron, c’est une mission qui se gère à plusieurs, certainement pas l’affaire d’un seul homme. Alors certes, pour Momo il serait capable d’arrêter LBJ en solo, trouver un vaccin contre le SIDA et reboucher le trou dans la couche d’ozone, mais soyons réalistes quelques minutes. Ce sont les Celtics du premier au dernier athlète disponible qui ont remporté les deux premiers matchs de la série, ce sont les Celtics du premier au dernier athlète disponible qui ont rendu la vie dure à LeBron sur les deux premiers matchs de la série, ce sont donc les Celtics du premier au dernier athlète disponible qui seront attendus à la Quicken Loans Arena ce soir. Le côté rassurant pour les habitants du Massachusetts, c’est que Brad Stevens va très probablement marteler ce message jusqu’à l’entre deux démarrant la rencontre, donc on devrait s’attendre à une performance plus intense et collective de la part de Boston. Est-ce que ce sera suffisant pour stopper un LeBron James parfaitement conscient de sa situation, donc leader d’une équipe qui ne peut se permettre de retourner au TD Garden en étant mené 3-1 ? La réponse, Marcus le sait, aura lieu cette nuit. Et il faudra être prêt pour la recevoir.

Le Monster Game de LeBron a été un peu « inutile » au Game 2… donc aura-t-il lieu ce soir ? De Morris à Ojeleye en passant par Tatum, Brown et tout être humain capable de tenir devant King James, attention car l’ailier pourrait nous sortir sa version la plus épique devant son public.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top