Draft NBA

Le replay du tirage au sort de la NBA Draft Lottery 2018 : si vous êtes fan de théories du complot, à table

C’est ce mardi soir que la NBA a tenu sa respiration et posé ses yeux du côté de Chicago, pour la NBA Draft Lottery de 2018. Un événement qui a été diffusé en public lorsque les picks furent dévoilés, mais dont le tirage au sort a bien évidemment été effectué en cachette.

C’est un des moments de l’année basket qui pousse chacun à poser les questions qui dérangent. Dans une Ligue qui adore les scripts et se retrouve très étonnamment devant des situations attendues, la Lottery est le rendez-vous des observateurs qui aiment dérouler des théories du complot. Il faut dire que le concept est assez obscure. On prend les pires équipes de la NBA, on les enferme dans une salle au sein de laquelle aucune caméra n’est autorisée, on mélange des balles de ping-pong et on ressort de là avec un Top 14 qui peut redéfinir l’histoire de certaines franchises. Avec cet aspect un peu Illuminati, l’événement est devenu suivi de tous et entouré de nombreuses histoires légendaires, sauf que la Ligue a décidé d’être un peu plus ouverte sur le processus. En effet, alors que par le passé on n’avait absolument pas accès au tirage au sort lui-même, les fans acceptant le classement final sans pouvoir se faire une idée de ce qui s’est vraiment passé derrière les rideaux foncés, le tout est devenu public récemment et c’est donc un replay complet qui a été mis à disposition par la NBA.

Ainsi, on peut voir Kiki VanDeWeghe (vice-prez des opérations basket de la Ligue) effectuer le tirage au sort en compagnie de deux boys officiels de la NBA, et les équipes de la Lottery observer les balles de ping-pong s’enchaîner dans l’aspirateur magique mis à disposition pour l’événement. On rappelle le concept pour les retardataires, vous avez 1000 combinaisons mises à disposition et un certain nombre donné à chaque franchise en fonction de son sale bilan de saison régulière : 250 pour les Suns, 199 pour les Grizzlies, et ainsi de suite. Bonheur pour Phoenix, ils avaient les trois premières combinaisons de la Lottery 2018 donc ils ont évidemment récupéré le 1er pick, laissant à Atlanta et Sacramento le bonheur de se départager les places 2 et 3 du podium. Si vous êtes curieux et n’avez jamais vécu une Lottery de la Draft, c’est le bon moment !

Ce qui ne va évidemment rien changer concernant les théories du complot et des grands marchés, mais ça fait toujours plaisir de voir des carrières entières dépendre de foutues balles de ping-pong. 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top