Mavericks

Mark Cuban est exalté après la légalisation des paris sportifs aux Etats-Unis : apparemment, ça serait bon pour son porte-feuille…

Mark Cuban

Droits télés + paris = $$$$$$

Source Image : businessinsider.com

Après la décision de ce lundi de la Cour Suprême des Etats-Unis d’abroger une loi de 1992 considérée comme non-constitutionnelle à propos des paris sportifs, les personnalités du milieu commencent à laisser éclater leur joie. Mark Cuban, le propriétaire des Dallas Mavericks et fervent défenseur du changement, affirme que cette décision a même « doublé » la valeur des franchises NBA. Youpi.

Après l’augmentation des droits télés, c’est maintenant l’autorisation des paris qui survient pour faire un peu plus évoluer le monde du sport aux USA. Ce lundi, la Cour Suprême des Etats-Unis a abrogé le Professional and Amateur Sports Protection Act, en vigueur depuis 1992, statuant qu’elle n’était pas en adéquation avec la Constitution, puisqu’elle restreignait la liberté des bons citoyens du pays du burger. Le pari sportif était jusqu’ici légal dans un seul état : le Nevada, où Las Vegas se trouve (comment ça, une coïncidence ?). Pour l’emblématique propriétaire des Mavs, la légalisation du gambling à travers le pays pourrait être plus que bénéfique pour les franchises NBA, dont la sienne :

« Cela a fait doubler la valeur des franchises de sports professionnels en une seconde. Ça va accroître l’intérêt porté au sport par les gens, cela ajoutera du piquant à ce qu’il se passe dans nos stades. Ça haussera l’audience de nos plus grands clients en ligne et à la télévision. »

Il n’a pas tort, le Marco. Du pari, ça intéresse les gens qui cherchent des domaines où se faire du blé rapidement, ça fait donc regarder les matchs à ces mêmes coco, ce qui fait monter l’audience, les achats des chaines du câble, les  billets vendus pour les matchs… Toutes ces petites joyeuseries dont Cuban se contenterait volontiers, et va pouvoir vraisemblablement profiter avec la décision de ce lundi. Ce qui inquiète en revanche le milliardaire, ce sont les actions des états, indépendamment des autres, qui pourraient gêner le progrès :

« Les états les plus avancés technologiquement vont pouvoir se mettre à la page relativement rapidement, mais j’espère qu’une approche fédérale sera privilégiée, pour éviter que les états n’agissent sans ligne d’action commune. Si c’est difficile à entreprendre à court terme, je pense qu’il serait judicieux que les commissions des états travaillent ensemble pour standardiser les choses, car cela permettrait de favoriser la créativité. Quand chaque état a ses propres règles et exigences, cela entrave le progrès pour tout le monde, et diminue les possibilités entrepreneuriale et technologiques. »

En effet, les états composant le drapeau à 50 étoiles pourraient décider de ne pas s’accorder sur la même gestion de la récente loi sur la réglementation des paris, et des divergences d’opinions et de règlements pourraient être rencontrées d’un état à l’autre. Cuban voudrait que l’entente soit privilégiée, pour que l’affaire soit la plus profitable possible pour tout le monde.

Les Américains vont enfin pouvoir s’adonner aux joies du vice, et parier sur la victoire des Hawks lors des prochaines Finales NBA (sic). L’affaire va profiter non seulement aux entreprises de paris comme MGM ou Unikrn (dont Cuban est actionnaire), aux chaines télés mais aussi et surtout aux franchises NBA elles-mêmes. Les retombées économiques risquent d’être énormes, et de faire encore plus monter la valeur des équipes à la revente, après l’augmentation suite à la hausse des droits télés. Bonne nouvelle pour Mark, qui pourra se payer un autre tank.

Source Texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top