Kings

Les options des Kings pour la Draft : DeAndre Ayton et Luka Doncic en favoris, mais gare à la surprise

Vlade Divac

Réfléchis Vlade, réfléchis bien…

Source Image : Youtube

Après la loterie qui a permis aux Kings de chiper le second pick de Draft au nez et à la barbe des tanks des Grizzlies et des Mavs, place aux spéculations. Les Suns ont le premier pick, et le choix de Vlade Divac dépendra beaucoup de ce que la franchise de l’Arizona fera. Plusieurs cas de figures sont possibles.

La première option, qui semble la plus simple et probable pour tout le monde, est que le front office de Phoenix choisisse de jeter son dévolu sur DeAndre Ayton, le pivot d’Arizona State qui a tourné cette année à 20 points et 12 rebonds de moyenne en NCAA. Beau bébé de 2,16m pour 113 kilos, agile et bon défenseur, on le compare déjà à un Joel Embiid en moins fragile. Un nouveau Dédé viendrait donc s’ajouter à liste déjà longue des DeAndre de la Ligue, et ainsi composer le one-two punch du futur avec Devin Booker, façon Kobe-Shaq aux Lakers toutes proportions gardées. Cette option est d’autant plus probable que le big man a fait ses gammes dans l’état où se trouve Phoenix. Les franchises aiment ce côté « enfant du pays » et privilégieront sans aucun doute l’opportunité de créer un axe 2-5 plutôt que de faire de l’ombre à leur franchise player. Ce choix laissera donc la possibilité à Sacramento de sélectionner Luka Doncic quelques minutes plus tard. En effet, on voit mal comment Vlade Divac pourrait laisser filer le prodige slovène s’il a l’occasion de le recruter en second choix de Draft, tant son talent fait de l’œil à toutes les franchises NBA. Encore engagé en Euroligue avec le Real Madrid, Luka s’est inscrit à la Draft dernièrement, même s’il ne prendra pas part aux workouts individuels et compte bien inonder la Ligue de son talent précoce. Grande chance pour les Kings, qui pourraient composer, en prenant le compatriote de Goran Dragic, l’un des backcourts les plus prometteurs de la Ligue en l’associant avec De’Aaron Fox. Ajoutez à cela la présence de Bogdan Bogdanovic, de Willie Cauley-Stein et de Skal Labissiere dans la peinture et vous obtenez une équipe au potentiel très intéressant. Cependant, les dernières déclarations du principal intéressé ont de quoi faire réfléchir alors qu’il ne semble plus si pressé que cela de traverser l’Atlantique depuis qu’il a compris qu’il allait sûrement rejoindre les Kings.

Autre cas de figure qui, s’il se présente, poserait plus de problèmes aux Californiens. Imaginons que les Suns, conscients du talent du slovène et de son attachement à Igor Kokoskov décident de choisir le crack du Real en première position. L’effectif de Phoenix serait un peu juste dans la peinture mais la hype autour de leur backcourt attirerait peut-être du monde sous l’arceau à l’intersaison, qui sait ? Bref, Sacto se retrouverait donc avec un choix plus difficile. Car si Luka est sélectionné en first pick, cela voudrait dire que DeAndre Ayton serait dispo, et pourrait venir renforcer une raquette déjà bien garnie avec Willie Cauley-Stein, Skal Labissiere, Zach Randolph et Kosta Koufos qui a re-signé… Toute cette concurrence pourrait faire perdre les pédales à certains d’entre eux à force de se battre pour mériter leurs minutes à l’entraînement et en match. De plus, DAA n’est pas le seul intérieur disponible et Vlade Divac pourrait opter pour un pick plus original avec Mohamed Bamba, Marvin Bagley III ou encore Jaren Jackson. Autre solution, le patron de Peja Stojakovic prend le pari d’un Michael Porter Jr. au poste d’ailier, pour laisser Bogdanovic et Fox bien à l’aise dans leurs fauteuils. Ou alors, le Serbe tente l’ajout d’un point guard en plus pour stimuler le renard, avec Trae Young ou Collin Sexton, même si ce choix ne paraît pas le plus avisé.

Beaucoup de possibilités donc, mais une seule sera retenue chez les Kings. Il serait tout de même préférable pour eux que les Suns décident de drafter Dédé Ayton et laissent le champ libre à la franchise californienne pour sélectionner Luka Doncic si tant est que ce dernier accepter de venir jouer à Sacramento l’année prochaine. Les opinions divergent en Arizona et rien n’est sûr pour le moment. Peut-être que les workouts individuels statueront sur les choix des uns comme des autres. Nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise coté Kings, si Divac craque sur un autre prospect que le slovène…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top