Sneakers Basket

Converse Fastbreak Hi “No Easy Buckets” : dédicacées par Kevin McHale avec amour pour Kurt Rambis

Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
Source image : Nike/Converse
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"
  • Converse Fastbreak Hi "No Easy Buckets"

On poursuit notre tournée de la collection Art of a Champion qui nous replonge à chaque nouvelle sortie vers le passé glorieux de nombreux joueurs. Avec cette version No Easy Buckets des Converse Fastbreak Hi, c’est Kevin McHale qui est mis à l’honneur. Pour un geste que tout le monde ne qualifiera pas de glorieux.

En 1984, les Lakers et les Celtics commencent à avoir l’habitude de se rencontrer à la fin de la saison pour se disputer le titre. C’est la septième fois que les franchises se retrouvent ensemble à ce stade de la compétition. Autant dire qu’on peut parler de rivalité, même si la dernière confrontation entre les deux équipes en Finales NBA remonte à 1969. L’absence de passé récent entre les Purple and Gold et la Green Nation ne diminue pas pour autant l’intensité du duel. Alors quand les Lakers s’offrent un concours de dunks lors du Game 3 remporté aisément à domicile, Larry Bird voit rouge et fait clairement comprendre à ses coéquipiers qu’il attend une réaction d’orgueil, les traitant de « Sissies » après la rencontre. Message reçu cinq sur cinq par Kevin McHale qui n’hésite pas à descendre Kurt Rambis alors que ce dernier pensait pouvoir finir tranquillement au panier. No easy buckets cette et un joli résumé de l’intensité de cette rencontre. C’est donc en référence à ce coup de la corde à linge que ces Converse Fastbreak Hi – quelle ironie, le fastbreak étant plutôt chez les Lakers – reprennent les teintes des Celtics avec une base verte complétée par du blanc.

Les Converse Fastbreak Hi No Easy Buckets de Kevin McHale font donc partie de la collection Art of a Champion et rejoignent les autres modèles de la gamme à compter du 17 mai. Comme pour les autres pompes, pas sûr qu’on les trovue en France, mais le tarif affiché aux US est de 120 dollars si vous êtes fans de jeu dur.

On aime :

  • La réaction de Kurt Rambis, un mélange entre un mec bien heureux d’être encore entier mais aussi bien vénère du coup de latte qu’il vient de prendre.

On aime moins :

  • On en rigole aujourd’hui, mais est-ce qu’une telle action mérite un hommage ?

Source : Nike/Converse

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top