Equipes

Les Suns ont enfin décroché le first pick, il y a un choix de riche à faire : Luka Doncic ou DeAndre Ayton ?

Luka Doncic DeAndre Ayton

Chers fans des Suns, réjouissez-vous donc, mais sachez que le plus dur reste à faire…

Source image : montage TrashTalk via YouTube

Chers fans des Suns, oubliez la cinglante désillusion de l’an dernier avec cette sortie du Top 2 au profit des « amis » Angelinos. Oubliez donc ce malencontreux coin flip qui avait coûté rien de moins que Monsieur Lew Alcindor aka Kareem Abdul-Jabbar à votre franchise de cœur. En 2018, vous allez découvrir une nouvelle sensation, celle d’avoir gagné le gros lot en obtenant le fameux first pick lors de la non moins fameuse Lottery de Draft la nuit dernière, celle d’attendre avec une certaine impatience le choix qui va devoir être fait par Ryan McDonough et son staff. Un choix de riche qui peut, qui va, changer l’avenir du côté de Phoenix.

Ce choix se résume en deux options qui semblent évidentes. Deux options entre lesquelles il ne sera pas si évident de trancher en revanche. Luka Doncic ou DeAndre Ayton ? Les deux dossiers sont magnifiques ce qui va rendre la tâche du front office des Suns encore plus compliquée et intéressante à suivre. Car pour certains, l’affaire est déjà réglée en fait. Ce sera Luka, la perle du Real qui domine l’Europe du haut de ses 19 ans et grâce à son génie hors norme. Pourquoi ? Parce que, pour les fervents défenseurs de la thèse Doncic, aucun General Manager ne peut se permettre de laisser passer un tel talent, un talent qui parait tellement bien adapté à ce qu’est la NBA aujourd’hui : une Ligue dominée par les joueurs extérieurs. Une Ligue où tout va de plus en plus vite, où il faut voir tout avant les autres, savoir shooter mais aussi créer dans tout type de situations. Au vu de ce constat, le joyau slovène est clairement NBA ready. Prêt à assurer parmi l’élite du basket mondial, prêt à ravir les fans de ses inspirations incroyables, de sa technique folle. En plus, le minot est un gars déterminé qui n’est pas du genre à craquer sous la pression si l’on en juge par ses performances lors du dernier EuroBasket ou en Euroligue. Il a encore l’âge d’un post-adolescent mais il joue avec et contre des hommes depuis qu’il a 16 ans. Et il éclabousse le Vieux Continent de son talent. Enfin, et c’est peut-être même l’argument numéro un de ceux qui croient dur comme fer que Doncic va être numéro 1 de la prochaine Draft, les Suns viennent d’embaucher Igor Kokoskov en tant que head coach. Le Serbe n’est pas seulement un assistant qui traîne sur les bancs NBA depuis 18 ans, il est (avant tout ?) l’entraîneur qui a dirigé l’équipe nationale de Slovénie à l’Euro, la propulsant – dans le sillage du duo Dragic-Doncic – sur le toit de l’Europe. Dire que Kokoskov connait bien Luka Doncic est un euphémisme car les deux hommes ont noué de vrais liens pendant cette campagne historique de septembre 2017. Alors ? C’est réglé ? Ce sera Doncic ?

Pas sûr ! Pas sûr du tout même ! Car d’autres observateurs ont une toute autre vision du choix qui devrait, et va, être fait par les Suns. Pour eux Kokoskov a été recruté (avant tout ?) parce qu’il a une vraie expérience de la NBA, parce qu’il est jeune (46 ans) et donc à même d’apporter un vrai vent de fraîcheur dans une franchise qui n’a pas vu les Playoffs depuis 2010. Parce qu’il a été à très bonne école dans les staffs de grands coachs comme Larry Brown, Rick Carlisle ou encore Quin Snyder. Bref, l’ami Igor est là pour prendre en main un groupe très jeune, lui inculquer une philosophie de jeu et le faire progresser. Dans cette optique, le choix Doncic subit clairement la concurrence du choix DeAndre Ayton. Lui non plus n’a pas encore 20 ans, lui aussi domine et lui aussi semble complètement NBA ready. Il n’a pas le talent du Slovène balle en main mais Ayton est un nouveau freak avec son physique monstrueux et ses aptitudes athlétiques Wilt Chamberlainesques ou David Robinsonesques, comme vous préférez. En plus, il est loin d’être maladroit avec le cuir. Il possède déjà un shoot très respectable, il fait de bons catchs, il roule, attrape tout dans les airs… Du coup, un aspect non négligeable qui entoure un choix à faire très haut dans la Draft entre en compte : n’est-il pas plus malin pour les Suns de drafter un monstre intérieur pour créer un duo tout aussi flippant que complémentaire avec Devin Booker ? La question se pose vraiment car DeAndre Ayton peut impacter n’importe quelle franchise dès son premier match en NBA. Ryan McDonough le sait bien, Kokoskov et tous les autre membres du staff de Phoenix également : associer le futur All-Star qu’est Booker à un pivot mobile, puissant et technique, cela peut signifier le retour en grâce des Suns très rapidement, voire dès la saison prochaine pour les plus optimistes. Associer Devin Booker à Luka Doncic, c’est une expérience différente, cela peut devenir la paire d’extérieurs la plus en vue de la Ligue comme pâtir d’un équilibre difficile à trouver entre ces deux jeunes et très ambitieux joueurs. Enfin, n’oublions un paramètre : DeAndre Ayton vient de l’université d’Arizona, il a déclaré n’avoir qu’une envie, celle d’évoluer aux côtés de Devin Booker. Et ce genre de motivation peut devenir de l’or en barre si cela se traduit par une vraie complicité sur les parquets…

Les Suns ont tout fait pour obtenir de first pick lors de la régulière qui vient de s’écouler. Ils nous ont proposé de la belle ouvrage de tanking afin de finir avec le pire bilan de la Ligue et ils ont maintenant un peu plus d’un mois pour bien réfléchir, pour faire un choix qui sera déterminant pour l’avenir de la franchise à court, moyen et long terme. Un choix bien moins évident qu’il n’y parait car un premier choix de Draft c’est une chance inouïe mais aussi une pression infinie. Chers fans des Suns, réjouissez-vous donc, mais sachez que le plus dur reste à faire…

Les visiteurs ont tapé :

3 Commentaires

3 Comments

  1. Manu

    16 mai 2018 à 12 h 41 min at 12 h 41 min

    Je serais plutôt tenté par Ayton. Niveau backcourt on est pas mal avec Booker et Jackson… Maintenant j’avoue m’exprimer en tant que vieux fan des Suns qui a longtemps été frustré de ne pas voir un pivot digne de ce nom au sein de l’effectif de son coeur…

  2. NoSing13

    16 mai 2018 à 14 h 06 min at 14 h 06 min

    Honnêtement je préfèrerais un Ayton. Le mec est tellement fort on peut pas passer à côté!
    Le duo DBook Ayton me fait déjà saliver…

  3. FranckEinstein

    17 mai 2018 à 13 h 50 min at 13 h 50 min

    MDR Alex : « Car d’autres observateurs ont une toute autre vision du choix qui devrait, et VA, être fait par les Suns. » !
    A quel point t’as le seum s’ils prennent Doncic =D encore une dernière saison de tanking pour chercher un intérieur * ou agent libre?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top