Draft NBA

Les perdants de la Loterie de la Draft 2018 : Memphis, Dallas, Chicago et Orlando, allez salut les potes

Michel Drucker
Source image : YouTube

Cette nuit, la Loterie de la Draft 2018 a eu lieu et tous les résultats sont tombés : si Phoenix est évidemment la franchise gagnante de cette chouette soirée, des équipes ont bougé… et cela n’a pas fait que des heureux.

Elles sont au nombre de quatre, et elles passent clairement un mercredi de merde à quelques semaines de cette Draft 2018. Quatre franchises dans des situations assez différentes, que ce soit dans le modèle de reconstruction ou les éléments déjà en place, mais un point commun cette semaine puisqu’il s’agit de la lose. Alors qu’on les attendait plus haut, ces équipes ont finalement été punies par les dieux de la loterie : on regarde ça de plus près.

# Memphis Grizzlies

Ce sont clairement les plus grands perdants de cette loterie. Mais alors, de tellement loin…! Comment ne pas secouer sa tête et tirer une gueule de trois kilomètres de long, quand on est fan des Grizzlies ? Six mois passés à tanker totalement la saison, à faire jouer des types complètement random qui n’auraient pas leur place dans NBA Live, et tout ça pour ça. Tout ça pour un deuxième pire bilan de toute la Ligue, finalement récompensé par une quatrième place à la Draft. C’est terrible, pas injuste mais vraiment terrible pour cette fanbase qui sent déjà la suite venir : ça va être très sombre au-dessus de Memphis dans les prochains mois, et peut-être même les années… Karma, Chris Wallace.

# Dallas Mavericks

Tristesse évidente mais moins de haine du côté de Dallas, car même si le résultat final est décevant (5ème place au lieu de 3ème), il ne détruit pas les perspectives des Mavs. On le sait, Rick Carlisle et compagnie veulent notamment blinder leur secteur intérieur, ils trouveront certainement leur bonheur à ce même spot. Les choix seront peut-être plus resserrés, mais pas de quoi en faire un scandale. Disons que Dallas aurait vraiment pu craquer en sixième place, cinquième c’est encore acceptable. Difficile à avaler, mais acceptable.

# Orlando Magic

Vraiment une franchise malchanceuse, y’a pas à chier. Attendus en cinquième place, les copains de Floride sont finalement sixièmes à cause du jump spectaculaire réalisé par les Kings. Maintenant, c’est une toute nouvelle ère qui démarre à Orlando, avec John Hammond à la tête du navire et Rob Hennigan interdit de visite pour le restant de ses jours. Il sera donc intéressant de voir comment le nouveau GM va utiliser ce pick, car il a plutôt le nez fin et pourrait nous sortir une surprise de sa popoche. Il a les contacts et le blair, donc à lui de faire fonctionner sa magie pour que les récents choix de Draft d’Orlando soient dramatiques.

# Chicago Bulls

Les Bulls chutent d’un spot, eux qui étaient attendus en 6ème place et finissent 7èmes. Il faut du talent à Chicago et le duo Paxson – Forman va se pencher là-dessus, mais le CV des deux hommes est assez joliment fourni lorsqu’il s’agit de drafter du gars pas forcément élevé et qui a un fort potentiel. Est-ce que les Taureaux vont tenter un gros coup de poker ou sont-ils déjà sur leur liste et ne la changeront pas ? Bien évidemment, le jeu de domino fera le reste, mais il est clair que ça tire un poil la gueule ce matin dans Chitown, tout simplement car on n’aime pas perdre les matchs… ainsi que la loterie, le tout en même temps.

Voilà pour les perdants de la loterie de la Draft 2018, quatre franchises qui vont maintenant sortir les mouchoirs puis devoir montrer leur qualité de management, de scouting et de flair à quelques semaines de la grande cérémonie. Petit marché, faut se faire sanctionner.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top