Sixers

Brett Brown devrait prolonger avec les Sixers dès cet été : après le pire, le coach mérite de vivre le meilleur

Brett Brown

De 10 victoires en 2015-16 à 52 wins cette saison, BB a presque tout connu avec Philadelphie mais le meilleur reste à venir.

Source image : YouTube

Malgré leur élimination contre Boston la semaine dernière en demi-finale de Conférence, les Sixers souhaitent continuer avec Brett Brown. Après avoir vécu le pire, le coach de Philly serait sur le point de prolonger l’aventure.

Arrivé à la tête du roster de Pennsylvanie en  2013 sous Sam Hinkie, Brett Brown a vécu des années bien galère avant de désormais réussir avec les Sixers. Trois saisons à moins de vingt victoires bien crades sportivement mais qui ont permis d’attraper des bons pick de Draft. Que l’on cautionne ou pas le tanking, on admettra que cela a marché à Philadelphie. Des années sacrifiées mais qui permettent désormais de rêver avec des bonhommes comme Ben Simmons, Joel Embiid, Dario Saric ou encore Markelle Fultz. Au-delà des fans, celui qui a bien souffert de côtoyer les tréfonds de la Ligue, c’est bien le coach de 57 ans. L’ancien assistant de Gregg Popovich aux Spurs de 2009 à 2013 devait se contenter d’attendre et de ruiner son bilan de victoires en attendant des jours meilleurs. Et ces derniers sont enfin arrivés ! Avec la maturation du Process, l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale d’Australie a enfin pu montrer toute l’étendue de son talent en atteignant les Playoffs. Se payant même le luxe de passer un tour (4-1 face à Miami), les gars de Philly ont l’avenir devant eux. Alors quand Dereck Bodner de The Athletic questionne Bryan Colangelo sur la situation contractuelle de Brett Brown, ce dernier affirme vouloir continuer l’aventure et c’est bien normal :

« Mon intention c’est de m’asseoir avec lui et de discuter d’une extension de contrat. Je ne pense pas que ce soit la situation la plus saine pour un coach que de commencer une saison avec une seule année de contrat restante. »

En effet, double-B sera en fin de contrat à l’été 2019. L’objectif de celui qui a succédé à Sam Hinkie à la tête du sportif à Philadelphie est de continuer avec l’ancien assistant de Pop. Une récompense amplement méritée. Avec une troisième place à l’Est cette année, les gars de Brett Brown ont effectué la meilleure progression de toute la Ligue d’une année sur l’autre. Passant de vingt huit wins à cinquante deux cette saison, les Sixers sont en haut de la hype. Figures de proues marketing de l’Association, Jojo Embiid et Ben Simmons ont de quoi rêver pour la suite. Ils sont jeunes, performants et n’ont pas encore pu profiter du choix numéro 1 de la dernière Draft. Markelle Fultz ne disputant que quatorze matchs cette saison, le véritable potentiel de Philly n’est pas encore connu et ce sera à Brett Brown de le découvrir. Le coach qui vient de finir sa cinquième saison en Pennsylvanie va enfin pouvoir s’amuser à être un prétendant aux premières places de la Conférence Est après avoir attendu quatre longues années.

Brett Brown est donc parti pour poursuivre son aventure avec Philadelphie. Après des années de galères, le natif du Maine a enfin une équipe à fort potentiel entre les mains et le board de Philly compte bien lui laisser. Après un exercice 2017-18 plus que prometteur, les Sixers seront attendus pour confirmer la saison prochaine. Pour que cela se fasse en toute sérénité, Bryan Colangelo fait confiance à celui qui a vécu toute la construction du Philly actuel. Tout vient à point à qui sait attendre.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top