Spurs

Tony Parker veut jouer 20 saisons en NBA : aux Spurs ou ailleurs, TiPi en veut encore pour au moins trois ans

Tony Parker

Tony, c’est pas fini !

source : zastavki.com

Éliminé fin avril au premier tour des Playoffs par les Warriors, Tony Parker a vu sa dix septième saison en NBA se terminer. En fin de contrat le Français se pose désormais la question de rester ou non dans le Texas. Ce qui est sûr c’est que la motivation est là pour jouer encore au moins trois saisons et atteindre ainsi la barre symbolique des vingt années dans la Grande Ligue.

Au sortir de son élimination, Tony Parker avait choisi de rester flou sur son avenir. Évoquant déjà la possibilité de pourquoi pas rencontrer une autre franchise que les Spurs, le natif de Bruges a conscience que ce choix ne lui appartiendra pas totalement. La NBA est un business et les récents événements dans le Texas pourraient amener de lourds changements au sein de la franchise de R.C Buford. L’avenir incertain de Kawhi Leonard ou de Manu Ginobili, le deuil de Gregg Popovich ainsi que le départ acté de James Borrego ou encore Becky Hammon en partance, cela fait beaucoup de mouvements et Tony pourrait être invité à faire également ses valises. OU plus précisément, les Spurs pourrait ne pas proposer de nouveau contrat à TiPi vu qu’il est agent-libre à partir du 1er juillet prochain. Cependant si cela devait arriver, Tony veut continuer à fouler les parquets américains. En effet dans son passage dans le Super Moscato Show sur RMC jeudi dernier, le quadruple champion NBA à fait part de son envie de continuer pour au moins trois saisons, que ce soit au Spurs ou ailleurs.

« Il n’est pas encore sûr que je resterai avec les Spurs. Je suis ouvert à toutes les propositions. J’aimerais faire toute ma carrière à San Antonio. Le sport c’est un business, et nous devrons faire des choix. J’ai passé 17 années avec les Spurs. Je serais toujours nostalgique si je ne re-signe pas là-bas, mais ce n’est pas la fin du monde si je change de club. Je dis deux ou trois ans de plus. Je peux aller autre part, c’est du 50-50. Pour le moment je ne me vois pas ailleurs que dans le basket. Je veux rester trois saisons de plus pour atteindre les 20 saisons. »

Dans ces propos relayés ensuite par ESPN, le meilleur joueur français de tout les temps précise également que le choix sera sportif et donc que son avenir se fera au Spurs ou à minima dans une franchise capable de gagner le titre. Le bonhomme de 35 ans est plus compétitif que jamais. Après un exercice 2017-18 compliqué et tronqué à cause d’une rupture du tendon du quadriceps en fin de saison passée, Tony a également dû céder sa place dans le cinq de départ à Dejounte Murray. Une situation qui ne l’a pas gêné le moins du monde. Car Parker est un gagneur et peu importe le rôle, il veut être dans une franchise compétitive et lui-même à 100% physiquement. Pour cela, cet été sera non seulement important contractuellement mais également pour son avenir au plus haut niveau. Sa blessure n’était pas anodine et bien qu’il ait rejoué, le meneur n’est pas encore totalement à fond. Malgré cinquante matchs cette saison où il a montré de nouvelles limites liées certainement à l’âge et l’accumulation de minutes sur les parquets, le MVP des finales 2007 compte bien redevenir le TP impactant qu’il a été pendant de nombreuses années.

« Je suis presque de retour à 100%. Il y a des hauts et des bas, des moments où tu ne te sens pas bien. Ça prend du temps, et cet été sera très important pour faire un peu de rééducation. On est toujours bon la deuxième saison après une blessure. »

Ces mots ne sont pas faciles à entendre ou lire, Tony Parker pourrait quitter San Antonio. Cependant le meneur mythique de l’équipe de France et des Spurs souhaite continuer au moins trois saisons pour atteindre la barre des 20 ans en NBA. Le plus important pour lui est de gagner et d’être performant, le salaire n’entrera pas en premier dans sa décision. Pour continuer aux Spurs, TP devra évidemment baisser significativement par rapprt aux 15,4 millions de dollars qu’il a gagnés cette saison mais pour le conserver R.C Buford devra également avoir un projet ambitieux. L’été à Fort Alamo s’annonce chargé.

Source texte : ESPN, RMC Sport

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top