Thunder

Retraite : Nick Collison tire sa révérence après 15 saisons, l’ultime représentant des Sonics quitte la ligue

Nick Collison

Un guerrier fidèle parmi les guerriers fidèles.

YouTube

Le vibrant hommage du Thunder et de Russell Westbrook à la fin de cette saison régulière ne laissait pas présager une année supplémentaire pour le monument Nick Collison. Le dernier des Mohicans de Seattle tire sa révérence après quinze saisons dans la même franchise. Retour sur la carrière d’un joueur exemplaire.

Il n’est pas le joueur le plus clinquant des Sonics ou du Thunder, mais Nick Collison est une icône de la franchise. Drafté en douzième position de la fameuse cuvée de 2003 qui avait vu arriver les monstres LeBron James, D-Wade et autres Melo, l’intérieur prenait la direction de Seattle après quatre saisons de fac à Kansas. Des saisons universitaires réussies qui l’avaient vu disputer deux Final Fours, perdre une finale en 2003 face au Syracuse de Carmelo Anthony et être nommé meilleur joueur de cette même année. Maillot désormais retiré dans son ancienne université, le bonhomme s’élançait alors dans la Grande Ligue. Un départ retardé par une blessure à l’épaule mais qui n’a pas empêché le natif de Orange City de passer les quinze années suivantes dans la même franchise. Avec 910 matchs de saison régulière et 91 matchs de Playoffs, il est un monument de l’institution Thunder. Dépassé uniquement par Gary Payton et Fred Brown au nombre de matchs de Playoffs joués, Nick a vécu la fin des années Sonics, les débuts de OKC et les Finales de 2012. Pas forcément avec les meilleures statistiques avec seulement une pointe à 9,8 points et 9,4 prises de moyenne en 2007-08 mais avec une exemplarité et un sérieux digne des plus grands. Bon défenseur sur l’homme, le produit de Kansas c’est ce coéquipier que tu aimes avoir dans un vestiaire et à qui tu peux faire confiance que ce soit pour une minute de jeu ou pour 48, peu importe, le mec va se donner et mettre la tête là où personne ne met les mains. Un gars respectueux de l’institution que le vice-président de Oklahoma City, Troy Weaver, surnomme même « Mr.Thunder ». Alors quand cette icône d’une franchise annonce à ESPN, ce jeudi, qu’il est venu le temps pour lui de se reposer, on s’arrête et applaudit la légende.

Nick Collison s’est donc quinze années dans une seule et unique franchise, seulement huit joueurs dans l’histoire font mieux. En nombre de match joués dans une seule institution, le numéro 4 des Sonics et du Thunder est juste dépassé par des mecs comme : Kobe Bryant, Tim Duncan, Tony Parker, Manu Ginobili, John Havlicek, Jerry West, Dirk Nowitzki ou encore Bill Russell et quelques autres. Ça vous classe un homme ! D’un point de vue chiffres, l’intérieur de 2 mètres 08 est le quatrième rebondeur de la franchise, le sixième aux contres, le  cinquième au pourcentage ou encore neuvième au nombre de minutes jouées. Mais les stats c’était pas son truc, Collison c’est un joueur de devoir et un coéquipier exemplaire que tout le monde adore et respecte. Un mec simple, bosseur et qui ne fait pas de vagues mais qui a été essentiel dans le vestiaire d’OKC pendant ces nombreuses années. Alors même si Nick n’a disputé que 35 matchs ces deux dernières saisons, on salue comme il se doit la sortie. Bravo Monsieur.

S’il n’a jamais été un joueur de chiffres, un gars jamais All-Star et qui ne faisait pas beaucoup parler de lui, Nick Collison n’en reste pas moins un grand de ce sport et de cette ligue. Après quinze années dans une seule et même institution, le bonhomme a décidé d’arrêter son aventure en tant que joueur. Légende de son université, le désormais ex-joueur de 37 ans peut désormais se reposer en attendant que son maillot aille trôner fièrement en haut de la Chesapeake Arena. Car oui, Nick, c’est l’histoire de cette franchise.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Depoix

    12 mai 2018 à 10 h 56 min at 10 h 56 min

    KD est aussi un représentant des sonics il me semble les gars 😉

    • Mr Thunder

      12 mai 2018 à 12 h 49 min at 12 h 49 min

      Ouais mais c’est un judas.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top