Sixers

Les Sixers conservent T.J. McConnell : à 1 million et des patates le back-up, c’est cadeau !

T.J. McConnell
Source image : Youtube

Philadelphie conserve sa pile électrique, T.J. McConnell ! Le petit bonhomme des Sixers sera encore présent l’année prochaine. A 1 millions et des poussières la saison, Philly aurait tort de se priver d’un back-up de cette qualité.

Ça y est, les Sixers sont en vacances. Mais pas le temps de glander, il y a un été à assurer et une saison à préparer. Et la première nouvelle concernant le roster de la prochaine aventure du Process, après le départ du responsable de la défense, Lloyd Pierce, chez les Hawks, est la conservation de T.J. McConnell dans le groupe de Philadelphie. Selon The Athletic, Bryan Colangelo a décidé de lever la « team option » de son meneur remplaçant pour l’avoir sur le banc une année supplémentaire. Le GM des Sixers peut bien filer 1,6 millions pour que les fans du Wells Fargo Center gardent leur chouchou. Désolé Ben et Joel mais vous ne pouvez pas test T.J. ! Ce n’est pas le scoop du siècle non plus, mais cela aurait été complètement stupide de s’en séparer. Celui qui est né à 300 miles de Philly, du côté de Pittsburgh, peut se montrer très utile en sortie de banc. Toujours à courir dans tous les sens avec son pressing tout-terrain, McConnell apporte une alternative aux 2m08 de Ben Simmons. Capable de naviguer dans la raquette, il a souvent été le déclencheur par ses interceptions, des comebacks de Phila lors de la régulière. Il aura également un rôle important à jouer l’an prochain pour suppléer aux coups de mou du numéro 1 de la dernière Draft en la personne de Markelle Fultz, si tant est qu’il n’est pas échangé avant le mois d’octobre.

T.J. McConnell n’aura pas volé cette bonne nouvelle. Certes, le meneur d’1m88 n’a pas sorti une saison de MVP, mais elle a été en tout point respectable. Tournant à 6,3 points, 3 rebonds, 4 assists et 1,2 interception de moyenne par match, l’ami T.J a été parfait lorsque le candidat au ROY, Ben Simmons, allait se reposer sur le banc. Bien qu’il ait disparu de la rotation lors des derniers matchs de la régulière et de la série remportée 4-1 contre le Heat, il avait été remis en scelle par Brett Brown, en manque de solution, lors du Game 4 contre les Celtics. Menés 3-0, les Sixers se sont offerts deux jours de rab dans ces Playoffs en remportant cette quatrième rencontre 103 à 92 grâce notamment à un McConnell des grands soirs : 19 pions, 8 rebonds et 5 caviars à son compteur. La suite, on la connait, T.J. et sa bande se sont inclinés 4-1 et regarderont les Finales de Conf entre Boston et LeBron Cleveland à la télé.

Celui qui a claqué son premier triple-double (10 points, 10 rebonds, 11 assists) en carrière le 13 février 2018 contre les Knicks doit être ravi de ne pas quitter Philly cette saison. En même temps c’est un peu lui le visage du Process !

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top