Jazz

Ricky Rubio et Dante Exum forfaits pour le Game 5 : une tuile qui n’est pas la bienvenue pour Utah…

Quin Snyder

« Vous savez, décaler Rudy Gobert à la mène c’est pas si dingue que ça, quand on y pense. Hein ? »

Source Image : youtube

Malmené depuis le début de la série face aux Rockets, Utah devra se passer encore une fois de Ricky Rubio ce soir, ainsi que de Dante Exum, son back-up, tous deux touchés à la cuisse. Donovan Mitchell va encore une fois devoir assurer la mène.

Another day, another bad news pour le Jazz. Après le forfait de Ricky Rubio pour le Game 5 de ce soir, c’est Dante Exum qui est déclaré inapte à fouler le parquet du Toyota Center. C’est donc sans meneur de métier qu’Utah abordera le Game 5, où une défaite signifiera les vacances pour les hommes de Quin Snyder. Et avec Donovan Mitchell qui s’improvise point guard pour sauver les meubles en Playoffs dans sa première saison dans la Ligue, on ne donne pas cher de leur peau. Certes, Spida fait ce qu’il peut pour impliquer ses coéquipiers et se démerder avec Chris Paul dans les pattes, mais on voit bien que ce n’est pas le poste du rookie. 18,5 points à 32% au shoot et 24% du vestiaire, 4,5 rebonds et 5,3 passes, telles sont les stats de Donnie contre les Texans, lui qui peine à se muer en metteur en scène du jeu du Jazz. Quin Snyder n’a malheureusement pas la chance d’avoir une profondeur d’effectif similaire à celle de Boston par exemple, avec des joueurs qui se révèlent comme Terry Rozier. Quand on a Royce O’Neale en arrière titulaire, même si le garçon est talentueux, ça ne fait pas le poids face à James Harden, et les blowouts façon Fusées sont vite arrivés.

On pourrait être tenté de penser que cette série était jouée avant même le coup d’envoi du Game 1. Devoir se passer d’un meneur en pleine bourre en la personne de Ricky Rubio, ça n’aide pas à battre la meilleure équipe de la NBA, loin de là. En effet, l’Espagnol avait fini sa série contre OKC en fermant toutes les gueules, et en prouvant à tous ses détracteurs qu’une franchise pouvait gagner lorsqu’il est à la baguette. 14 points, 7 rebonds, 7 assists de moyenne, et un crying Westbrook, qui avait pourtant promis de le contenir et de « mettre fin à cette merde ». Raté, mon bon Brodie. Rubio a survolé sa série, et a réussi à envoyer ses Jazzmen en demi-finales de Conf’ Ouest. Mais arrivé là, il ne pourra pas une seule fois reprendre sa marche en avant, et est contraint de regarder ses potes se faire martyriser par le collectif huilé des hommes de Mike D’Antoni, gêné par une blessure à la cuisse. Sans leur point guard titulaire, les Jazzmen ne peuvent pas appliquer leurs systèmes aussi efficacement que contre le Thunder, et sont bloqués à 98 points de moyenne sur quatre matchs contre les Rockets. Cela n’ira pas en s’arrangeant, avec la blessure de Dante Exum, survenue lors du troisième quart-temps du Game 4, dimanche. Même s’il n’apportait pas le même rendement que le toréador, l’Australien amenait un peu d’assurance à la mène, avec 8 points de moyenne en sortie de banc. Pas de bol pour Salt Lake City.

De tout cela, le Jazz va devoir s’en passer ce soir, en marge du Game 5 contre les Rockets. Sans meneur de métier, Quin Snyder va sûrement user de tous les tours de magie qu’il connait pour que cette série se poursuive. Pourquoi ne pas lancer Raul Neto, ou David Stockton ? Il s’acquittera peut-être d’un petit double-double à 22 points et 14 assists, au bon souvenir de son papounet John.

Source texte : Tim McMahon, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top