Knicks

Enes Kanter drague LeBron James pour qu’il signe à New York : sans rancune pour le Turc

Enes Kanter

« Allez vieeeeeens à New York s’il te plait vieeeeeeeens ! »

Source Image : NBA League Pass

La palme du meilleur perfecto réversible est attribuée à Enes Kanter. Après avoir titillé LeBron James toute l’année, le pivot des Knicks veut maintenant qu’il signe à New York durant l’intersaison. Apparemment, le Turc aime la castagne…

Quand le talent et l’opportunité sont là, on oublie vite les petits différends. C’est ainsi qu’Enes Kanter a ravalé sa langue, et s’est mis, en voyant les tabloïds américains s’enflammer, a faire du lobbying public pour la venue du King cet été. LeBron sera vraisemblablement agent-libre cet été, s’il décide de décliner sa player option avec les Cavaliers. Avec cette information, c’est toute la Ligue qui est en ébullition, et un rien suffit d’ailleurs à allumer la mèche d’une possible venue du meilleur joueur du monde dans une franchise autre que celle de l’Ohio. Les Rockets ? Les Sixers ? Les Lakers ? Les Clippers ? L’ASVEL ? C’est plus récemment NYC qui a fait du gringue au King, par le biais de ses quotidiens sportifs tout d’abord. La signature de David Fizdale ? On fait le lien avec le cap space des Knicks pour signer James ! Il suffirait que Kyle O’Quinn et Kanter fassent une croix sur leur player option, et hop, la machine est lancée. Si LBJ ne signera vraisemblablement pas chez eux, ça n’arrête pas pour autant la progression du buzz, et les sérénades au luth pour le faire changer d’avis. C’est Enes Kanter qui, par le biais d’une vidéo sur son compte Twitter, essaie de convaincre le roi que le Madison Square Garden est le meilleur endroit où poser ses valises.

« Les gens continuent de débattre sur qui est le vrai roi de New York… Hey LeBron, ouais toi, tu veux vraiment être le King de New York ? Rejoins nous, et prouve le. Je te verrais le premier juillet, mon frère. Bonne chance. »

Le 1er juillet, ce n’est pas le jour de l’anniversaire de Tata Simone. Ce jour marque le début de la free agency, et donc les spéculations sur la future destination de LeBron. Autant dire que l’été sera chaud, car on ne sait pas du tout où il va aller, tout semble possible. Peut-être qu’il en aura marre de traîner à bout de triceps les Cavs, quoi qu’il y a du mieux ces temps-ci. Mais on ne parierait surement pas un penny sur la venue du quadruple MVP à Liberty City. Vous savez pourquoi ? Parce-que durant toute la saison, il s’est frité avec le mec de la vidéo. Oui c’est ça, le type qui veut maintenant sa venue. Tout commençait avec le petit pic de sa majesté sur le choix des Knicks de sélectionner Frank Ntilikina et non pas Dennis Smith Jr. à la Draft 2018. S’en est suivi le match du 14 novembre entre les Cavs et les Knicks où pas mal de choses se sont passées : Franky qui provoque le King himself, Kanter qui s’en mêle, un comeback de 23 points de Cleveland avec la victoire au bout, des déclarations d’après match croustillantes et un post Insta de LeBron sur le parquet du Garden, légendé « King of New York ». Autant dire que ces deux-là se sont bien cherchés pendant la saison, et ont plus l’air de rivaux que de coéquipiers. Mais le big man a plus envie d’enterrer la hache de guerre, au regard des éventuelles possibilités de sa franchise concernant le Chosen One.

Bon, on va pas vous le cacher, on demeure très sceptique quant à l’aboutissement de la drague d’Enes, mais il aura au moins eu le mérite d’essayer. Après, si LeBron souhaite se reconvertir en champion poids lourds de boxe anglaise, il pourra trouver un bon sparring partner à New York. 

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top