One-on-One

De retour à un niveau All-Star, Kevin Love a fermé des bouches contre Toronto : attention à la suite !

Kevin Love

Médiocre lors du premier tour, Kevin Love a retrouvé son basket face aux Raptors, et ça change pas mal de choses pour Cleveland !

Source image : YouTube

Kevin Love is back ! Logiquement critiqué durant la série contre les Pacers, l’intérieur des Cavaliers a montré son meilleur visage face aux Dinos de Toronto et a ainsi parfaitement secondé LeBron James. De bon augure pour Cleveland avant les Finales de Conférence !

Ce n’est qu’une image, mais elle symbolise parfaitement la nouvelle dynamique des Cavaliers actuellement. Après le Game 4 face aux Raptors, Kevin Love a répondu aux questions des journalistes en compagnie de LeBron James, assis à sa gauche. C’est la première fois depuis le début des Playoffs que le King était accompagné sur le podium lors d’une conférence de presse d’après-match. Habituellement, LeBron se retrouve seul face à tout le monde, un peu comme sur le terrain lors de la série face aux Pacers au premier tour. On se souvient d’ailleurs de cette séquence il y a deux semaines, quand James s’est agacé suite à une remarque d’un insider qui pointait du doigt le manque de soutien de la part de ses coéquipiers après une défaite frustrante face à Indiana. Bref, vous l’avez compris, le contraste est saisissant. Et Kevin Love est sans doute celui qui représente le mieux cette différence. En effet, souvent à la rue face à Victor Oladipo et ses potes, l’intérieur de Cleveland a complètement inversé la tendance contre les Raptors. Alors forcément, avec les performances de cyborg réalisées par le Roi, la très bonne forme actuelle de Love passe au second plan, mais c’est justement pour cela qu’il semble nécessaire de mettre un peu de lumière sur celle-ci.

20,5 points et 11,5 rebonds de moyenne, le tout à 47,5 % au tir. Du solide, du très solide même. Kevin Love a tout simplement offert à Toronto sa version All-Star, pour le plus grand malheur de la franchise canadienne. En d’autres termes, il a parfaitement rempli son rôle de lieutenant derrière le monstrueux LeBron James. Juste pour rappel, aucun joueur de Cleveland excepté le numéro 23 n’avait réussi à atteindre la barre des 20 points durant le premier tour. Dans cette série contre Indiana, Love a tourné à seulement 11,4 points et 9,3 rebonds par rencontre, des chiffres indignes pour lui. Aujourd’hui, tout cela semble bien loin quand on voit à quel point il est à l’aise dans son basket. Agressif et parfaitement en jambes, l’ancien Loup a activé le mode Minnesota et les Raptors n’ont jamais vraiment trouvé la solution pour limiter son impact en tant que pivot. Dans la raquette, Kevin Amour a été très actif, et ce des deux côtés du terrain. Il a très bien profité des opportunités qui lui ont été données dos au panier ainsi que des match-ups favorables face à des joueurs plus petits, tout en montrant le reste de sa panoplie offensive. Catch-and-shoot, attaque du panier, mouvement sans ballon, passes inspirées… Love a vraiment fait la totale à cette pauvre équipe de Toronto.

« Je suis resté moi-même. J’ai dit après le Game 2 que je n’avais pas oublié comment jouer au basket. J’étais très agressif, j’avais raté des shoots que je ne ratais pas habituellement, mais j’ai continué à être agressif, j’ai continué à travailler chaque jour. »

Kevin Love, à propos de ses performances contre Toronto en comparaison avec celles contre Indiana.

En jouant à un tel level, l’intérieur des Cavs donne une nouvelle dimension à son équipe de Cleveland, qui fait presque figure de favorite à l’Est à présent. LeBron semble désormais posséder un numéro deux de grande qualité, mais aussi une bande de role players (Gérard, George Hill, Kyle Korver, Jeff Green, Tristan Thompson) qui fait parfaitement le boulot. Autrement dit, il existe aujourd’hui un vrai équilibre dans l’Ohio et ça, ce n’était pas gagné quand on se souvient de la saison régulière et surtout de la série contre les Pacers. En l’espace d’une petite semaine, de nombreuses critiques autour de Kevin Love et du supporting cast du King se sont donc envolées, en tout cas pour le moment. Que ce soit face à Boston ou Philadelphia au prochain tour, la franchise de Cleveland semble très bien armée pour atteindre les Finales NBA une quatrième année consécutive, même si cet équilibre demeure encore fragile. Reste à voir dorénavant si Love va réussir à poursuivre sur sa belle lancée ou si c’était juste une embellie liée au niveau de l’adversaire. Cependant, ce qui est sûr, c’est que les Cavaliers auront besoin d’un Kev’ au top de sa forme pour espérer aller le plus loin possible.

Souvent mis en avant quand les choses ne se passent pas comme prévu à Cleveland (à tort comme à raison), Kevin Love a fermé pas mal de bouches ces derniers jours. Si les Cavaliers ont humilié les Raptors, c’est évidemment grâce au génie de Bron Bron, mais c’est aussi parce que Love a joliment fait l’amour à Toronto.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top